Numéro 24 - 2000

Résumé

Ce numéro fait la part belle à différentes figures qui ont laissé une trace dans l’histoire : Giovanni Francesco Monno de Monaco, cartographe du XVIIe ; le Chevalier de Grimaldi, premier gouverneur au XVIIIe et fils naturel d’Antoine Ier ; le prince Honoré III, pendant la Révolution française ; le général Krasinski, ou plutôt son buste réalisé par François-Joseph Bosio, artiste Monégasque ; Caroline Gibert de Lametz, princesse de Monaco au XIXe ; Francesco Maria Grimaldi, astronome. Enfin, un dernier article, linguistique, s’attarde sur le parler de Monaco à l’école.

Voir le Détail
L'ARTE DELLA VERA NAVEGATIONE PAR GIOVANNI FRANCESCO MONNO, DE MONACO (XVII<sup>e</sup> S.)

Article du Numéro 24 - 2000 - L'ARTE DELLA VERA NAVEGATIONE PAR GIOVANNI FRANCESCO MONNO, DE MONACO (XVIIe S.)

Giovanni Francesco Monno, cartographe et cosmographe peu connu, est un chirurgien et érudit du XVIIe de qui l’on connait six ouvrages. Son Arte della vera navegatione est prétexte à faire un tour d’horizon des connaissances scientifiques et maritimes de l’époque.

 

L'ARTE DELLA VERA NAVEGATIONE PAR GIOVANNI FRANCESCO MONNO, DE MONACO (XVIIe S.) - 2000

Corradino ASTENGO
Résumé

Giovanni Francesco Monno, cartographe et cosmographe peu connu, est un chirurgien et érudit du XVIIe de qui l’on connait six ouvrages. Son Arte della vera navigatione est prétexte à faire un tour d’horizon des connaissances scientifiques et maritimes de l’époque.

LE CHEVALIER DE GRIMALDI, GOUVERNEUR DE MONACO DE 1732 A 1784

Article du Numéro 24 - 2000 - LE CHEVALIER DE GRIMALDI, GOUVERNEUR DE MONACO DE 1732 A 1784

Peu de choses ont été écrites sur le Chevalier de Monaco, fils naturel du prince Antoine Ier. Cet article fait un point sur la vie d’un personnage clef de l’histoire de la principauté, qui en fut son premier gouverneur.

LE CHEVALIER DE GRIMALDI, GOUVERNEUR DE MONACO DE 1732 A 1784 - 2000

Odile DAMOUR
Résumé

Peu de choses ont été écrites sur le Chevalier de Monaco, fils naturel du prince Antoine Ier. Cet article fait un point sur la vie d’un personnage clef de l’histoire de la principauté, qui en a été son premier gouverneur.

LE PRINCE HONORÉ III PENDANT LA RÉVOLUTION FRANÇAISE. NOVEMBRE 1792 - SEPTEMBRE 1793 : LA FIN DES ILLUSIONS

Article du Numéro 24 - 2000 - LE PRINCE HONORÉ III PENDANT LA RÉVOLUTION FRANÇAISE. NOVEMBRE 1792 - SEPTEMBRE 1793 : LA FIN DES ILLUSIONS

Cet article est la troisième partie d’une étude, dont le premier segment est publié dans le numéro 19 et le deuxième dans le n°21. Elle aborde l’action du prince Honoré III à l’époque des troubles révolutionnaires français qui se répercutent sur Monaco.

LE PRINCE HONORÉ III PENDANT LA RÉVOLUTION FRANÇAISE. NOVEMBRE 1792 - SEPTEMBRE 1793 : LA FIN DES ILLUSIONS - 2000

Claude-Aline ENCENAS
Résumé

Cet article est la troisième partie d’une étude, dont le premier segment est publié dans le numéro 19 et le deuxième dans le n°21. Elle aborde l’action du prince Honoré III à l’époque des troubles révolutionnaires français qui se répercutent sur Monaco.

UN BUSTE DE FRANÇOIS-JOSEPH BOSIO OUBLIÉ EN FRANCE, CELUI DU GÉNÉRAL KRASINSKI (1782-1858)

Article du Numéro 24 - 2000 - UN BUSTE DE FRANÇOIS-JOSEPH BOSIO OUBLIÉ EN FRANCE, CELUI DU GÉNÉRAL KRASINSKI (1782-1858)

L’examen d’un buste de François-Joseph Bosio, que l’on a cru perdu jusqu’à présent, est l’occasion de relater la carrière militaire française du personnage représenté : le général Krasinski. Il est à noter que François-Joseph Bosio, artiste Monégasque d’importance, fait l’objet d’une étude de la part du même auteur, dans un article paru dans les Annales Monégasques n° 9.

UN BUSTE DE FRANÇOIS-JOSEPH BOSIO OUBLIÉ EN FRANCE, CELUI DU GÉNÉRAL KRASINSKI (1782-1858) - 2000

Gérard HUBERT
Résumé

L’examen d’un buste de François-Joseph Bosio, que l’on a cru perdu jusqu’à présent, est l’occasion de relater la carrière militaire française du personnage représenté : le général Krasinski. Il est à noter que François-Joseph Bosio, artiste Monégasque d’importance, fait l’objet d’une étude de la part du même auteur, dans un article paru dans les Annales Monégasques n° 9.

CAROLINE GIBERT DE LAMETZ (1793-1879) PRINCESSE DE MONACO : UN ÉLAN VERS LA MODERNITÉ

Article du Numéro 24 - 2000 - CAROLINE GIBERT DE LAMETZ (1793-1879) PRINCESSE DE MONACO : UN ÉLAN VERS LA MODERNITÉ

La princesse Caroline a joué un rôle d’une importance capitale : elle est l’instigatrice de la politique générale de son mari, le prince Florestan, et de son fils, le prince Charles III. Discrète de par son statut, occultée par « ses » princes, Florestan et Charles, elle n’en est pas moins à l’origine de grands bouleversements comme l’installation d’un casino en Principauté. Cet article lui rend enfin justice.

CAROLINE GIBERT DE LAMETZ (1793-1879) PRINCESSE DE MONACO : UN ÉLAN VERS LA MODERNITÉ - 2000

Martine ROUSSEAU-CHATELAIN
Résumé

La princesse Caroline a joué un rôle d’une importance capitale : elle est l’instigatrice de la politique générale de son mari, le prince Florestan, et de son fils, le prince Charles III. Discrète de par son statut, occultée par « ses » princes, Florestan et Charles, elle n’en est pas moins à l’origine de grands bouleversements comme l’installation d’un casino en Principauté. Cet article lui rend enfin justice.

LE PARLER DE MONACO À L'ÉCOLE

Article du Numéro 24 - 2000 - LE PARLER DE MONACO À L'ÉCOLE

Le parcours du monégasque est long avant que le dialecte ne soit reconnu comme une langue à part entière. D’ailleurs, il n’est étudié que très tardivement à l’école. Cet article retrace les efforts qui ont été faits, tant par des auteurs locaux que par le gouvernement, pour arriver à sa consécration.

LE PARLER DE MONACO À L'ÉCOLE - 2000

René STEFANELLI
Résumé

Le parcours du monégasque est long avant que le dialecte ne soit reconnu comme une langue à part entière. D’ailleurs, il n’est étudié que très tardivement à l’école. Cet article retrace les efforts qui ont été faits, tant par des auteurs locaux que par le gouvernement, pour arriver à sa consécration.

FRANCESCO MARIA GRIMALDI, PHYSICIEN ET ASTRONOME

Article du Numéro 24 - 2000 - FRANCESCO MARIA GRIMALDI, PHYSICIEN ET ASTRONOME

La famille Grimaldi comporte plusieurs branches en plus de celle des princes de Monaco. L’une d’entre elle, celle de Bologne, peut s’enorgueillir de compter, au XVIIe siècle, Francesco Maria, un physicien et astronome. En plus de ses travaux, qui inspirent Cassini et Newton, sa contribution la plus évidente est d’avoir donné à une région de la Lune le nom de Grimaldi.

FRANCESCO MARIA GRIMALDI, PHYSICIEN ET ASTRONOME - 2000

Giorgio TABARRONI
Résumé

La famille Grimaldi comporte plusieurs branches en plus de celle des princes de Monaco. L’une d’entre elle, celle de Bologne, peut s’enorguellir de compter, au XVIIe siècle, Francesco Maria, un physicien et astronome. En plus de ses travaux, qui inspirent Cassini et Newton, sa contribution la plus évidente est d’avoir donné à une région de la Lune le nom de Grimaldi.

DOCUMENTS D'ARCHIVES. ALBUM DU PASSÉ : MONACO ET SES ENVIRONS IL Y A CENT ANS

Article du Numéro 24 - 2000 - DOCUMENTS D'ARCHIVES. ALBUM DU PASSÉ : MONACO ET SES ENVIRONS IL Y A CENT ANS

Mélange de photos inédites signées d’Alfred Bouvier, de Detaille, provenant du palais princier, mais également de collections particulières.

DOCUMENTS D'ARCHIVES. ALBUM DU PASSÉ : MONACO ET SES ENVIRONS IL Y A CENT ANS - 2000

Résumé

Mélange de photos inédites signées d’Alfred Bouvier, de Detaille, provenant du palais princier, mais également de collections particulières.

Fermer le Détail

Numéro 23 - 1999

Résumé

Ce numéro, qui vient célébrer le cinquantième anniversaire du règne du prince Rainier III en 1999, se concentre exclusivement sur ces cinq décennies d’action politique, en publiant une très riche iconographie.

Numéro 22 - 1998

Résumé

Ce numéro est particulièrement hétéroclite, autant par les thèmes abordés (architecture, musique, littérature, politique) que par le spectre chronologique (du XVIIe au XXe siècle). La rubrique « document d’archive » est consacrée à un des événements les plus importants de l’histoire de Monaco : le traité de Péronne, qui a lié la principauté à la France pendant 152 ans, et qui est ici retranscrit dans son intégralité.

Voir le Détail
LE CASINO DE MONTE-CARLO PAR L'IMAGE

Article du Numéro 22 - 1998 - LE CASINO DE MONTE-CARLO PAR L'IMAGE

La première pierre du casino actuel est posée en 1858. Depuis, l’architecture de cet immeuble change au gré des modes picturales et musicales, mais aussi des besoins de chaque époque. Cet article présente un plan d’ensemble et des photos parfois inédites du casino, tant intérieures qu’extérieures. Commentées, elles nous permettent de plonger dans un univers de beauté et d’élégance.

LE CASINO DE MONTE-CARLO PAR L'IMAGE - 1998

Daniel AUBRY
Résumé

La première pierre du casino actuel est posée en 1858. Depuis, l’architecture de cet immeuble change au gré des modes picturales et musicales, mais aussi des besoins de chaque époque. Cet article présente un plan d’ensemble et des photos parfois inédites du casino, tant intérieures qu’extérieures. Commentées, elles nous permettent de plonger dans un univers de beauté et d’élégance.

NOTRE HYMNE NATIONAL

Article du Numéro 22 - 1998 - NOTRE HYMNE NATIONAL

Une marche nationale monégasque est créée dans la première partie du XIXe siècle : elle fait suite à une période politique trouble qui se termine par la sécession de Menton et Roquebrune. Moyen d’affirmer sa fibre patriotique, la marche se change en hymne lorsque la principauté, sous la houlette du prince Charles III, affirme son statut international. Si cet hymne bénéficie de nombreuses versions instrumentales, l’auteur en présente ici deux, pour piano solo et pour instruments d’orchestre.

 

NOTRE HYMNE NATIONAL - 1998

Fernand BERTRAND
Résumé

Une marche nationale monégasque est créée dans la première partie du XIXe siècle : elle fait suite à une période politique trouble qui se termine par la sécession de Menton et Roquebrune. Moyen d’affirmer sa fibre patriotique, la marche se change en hymne lorsque la principauté, sous la houlette du prince Charles III, affirme son statut international. S’il bénéficie de nombreuses versions instrumentales, l’auteur en présente ici deux, pour piano solo et pour instruments d’orchestre.

EN PROVENCE ET À MONACO : UN VOYAGE IMAGINAIRE DE MADAME DE SÉVIGNÉ

Article du Numéro 22 - 1998 - EN PROVENCE ET À MONACO : UN VOYAGE IMAGINAIRE DE MADAME DE SÉVIGNÉ

Madame de Sévigné, Parisienne dans l’âme, ne se rend en Provence que pour voir sa fille, épouse de François de Grignan, alors gouverneur de Provence. Mais les relations épistolaires sont le moyen trouvé par les deux femmes pour vaincre leur séparation. Même si madame de Sévigné ne se rend jamais physiquement à Monaco, elle le fait par esprit lorsque, en 1672, sa fille et son époux vont visiter la princesse de Monaco.

EN PROVENCE ET À MONACO : UN VOYAGE IMAGINAIRE DE MADAME DE SÉVIGNÉ - 1998

Roger DUCHENE
Résumé

Madame de Sévigné, Parisienne dans l’âme, ne se rend en Provence que pour voir sa fille, épouse de François de Grignan, alors gouverneur de Provence. Mais les relations épistolaires sont le moyen trouvé par les deux femmes pour vaincre leur séparation. Même si madame de Sévigné ne se rend jamais physiquement à Monaco, elle le fait par l'esprit lorsque, en 1672, sa fille et son époux vont visiter la princesse de Monaco.

L’OPÉRA DE MONTE-CARLO À PARIS EN 1912

Article du Numéro 22 - 1998 - L’OPÉRA DE MONTE-CARLO À PARIS EN 1912

En 1912, le nom de l’opéra de Monte-Carlo est associé à celui de Raoul Gunsbourg, directeur de la prestigieuse institution depuis 1892. Ses choix artistiques sûrs et originaux permettent d’y monter des opéras de Boito, Verdi, Rossini et Puccini, qui font la réputation de l’opéra de Monte-Carlo, lieu où s’arrête dès lors une brillante société.

L’OPÉRA DE MONTE-CARLO À PARIS EN 1912 - 1998

Georges et Paule FAVRE
Résumé

En 1912, le nom de l’opéra de Monte-Carlo est associé à celui de Raoul Gunsbourg, directeur de la prestigieuse institution depuis 1892. Ses choix artistiques sûrs et originaux permettent d’y monter des opéras de Boito, Verdi, Rossini et Puccini, qui font la réputation de l’opéra de Monte-Carlo, lieu où s’arrête dès lors une brillante société.

LES CHASSES DU PRINCE ANTOINE I<sup>er</sup> AU CAP MARTIN

Article du Numéro 22 - 1998 - LES CHASSES DU PRINCE ANTOINE Ier AU CAP MARTIN

Acheté en 1346 par les seigneurs de Monaco, le domaine du Cap Martin est la réserve de chasse des princes au cours des siècles suivants. Pour Antoine Ier, contraint de séjourner dans ses états car la goutte l’empêche de se déplacer, ce domaine revêt une importance toute particulière. Il aime y chasser, en litière, et séjourne ensuite dans son « casin » de Menton.

LES CHASSES DU PRINCE ANTOINE Ier AU CAP MARTIN - 1998

Thérèse GHIZZI / Robert FILLON
Résumé

Acheté en 1346 par les seigneurs de Monaco, le domaine du Cap Martin est la réserve de chasse des princes au cours des siècles suivants. Pour Antoine Ier, contraint de séjourner dans ses états car la goutte l’empêche de se déplacer, ce domaine revêt une importance toute particulière. Il aime y chasser, en litière, et séjourne ensuite dans son « casin » de Menton.

DOCUMENTS D'ARCHIVES : LE TRAITÉ DE PÉRONNE (14 SEPTEMBRE 1641)

Article du Numéro 22 - 1998 - DOCUMENTS D'ARCHIVES : LE TRAITÉ DE PÉRONNE (14 SEPTEMBRE 1641)

Le traité de Péronne est fondamental pour l’histoire de Monaco. Sa signature met fin au protectorat Espagnol sur la seigneurie puis principauté – un protectorat qui date de 1524 – et marque le début de celui de la France… pour 152 ans… Cet article le livre in extenso.

DOCUMENTS D'ARCHIVES : LE TRAITÉ DE PÉRONNE (14 SEPTEMBRE 1641) - 1998

Claude PASSET
Résumé

Le traité de Péronne est fondamental pour l’histoire de Monaco. Sa signature met fin au protectorat Espagnol sur la seigneurie puis principauté – un protectorat qui date de 1524 – et marque le début de celui de la France… pour 152 ans… Cet article le livre in extenso.

LA TRAGIQUE DESTINÉE D'UNE PRINCESSE DE MONACO AU XVIII<sup>e</sup> SIÈCLE : FRANÇOISE-THÉRÈSE DE CHOISEUL-STAINVILLE

Article du Numéro 22 - 1998 - LA TRAGIQUE DESTINÉE D'UNE PRINCESSE DE MONACO AU XVIIIe SIÈCLE : FRANÇOISE-THÉRÈSE DE CHOISEUL-STAINVILLE

Françoise-Thérèse de Choiseul-Stainville, épouse de Joseph Grimaldi, et bru du prince Honoré III, est la seule princesse de Monaco qui connaît la mort par la guillotine. Cet article retrace le bref parcours d’une femme sensible, mère admirable, née dans un cocon doré et morte sur la dernière charrette révolutionnaire, 28 ans plus tard.

LA TRAGIQUE DESTINÉE D'UNE PRINCESSE DE MONACO AU XVIIIe SIÈCLE : FRANÇOISE-THÉRÈSE DE CHOISEUL-STAINVILLE - 1998

Jean-Baptiste ROBERT
Résumé

Françoise-Thérèse de Choiseul-Stainville, épouse de Joseph Grimaldi, et bru du prince Honoré III, est la seule princesse de Monaco qui connaît la mort par la guillotine. Cet article retrace le bref parcours d’une femme sensible, mère admirable, née dans un cocon doré et morte sur la dernière charrette révolutionnaire, 28 ans plus tard.

Fermer le Détail

Numéro 21 - 1997

Résumé

Ce volume évoque, par un article, un thème d’importance, la découverte de l’allergie lors de la campagne du prince Albert Ier de 1901. Une seconde étude se situe chronologiquement à l’opposé, puisqu’elle s’attarde sur le rôle de l’albergue dans la fondation de la dynastie des Grimaldi de Monaco. Mais entre ces deux extrêmes, les autres thèmes sont propres aux XVIIe et XVIIIe, touchant à des sujets aussi variés que la monnaie, l’art, et la politique.

Voir le Détail
À L'ORIGINE DE LA DÉCOUVERTE DE L'ALLERGIE : LA CAMPAGNE DE 1901 DU PRINCE ALBERT I<sup>er</sup>

Article du Numéro 21 - 1997 - À L'ORIGINE DE LA DÉCOUVERTE DE L'ALLERGIE : LA CAMPAGNE DE 1901 DU PRINCE ALBERT Ier

Instigateur du musée océanographique de Monaco, le prince Albert Ier, dit le « prince scientifique », voyage à de nombreuses reprises sur les mers du globe afin de faire progresser les connaissances océanographiques. Mais ses travaux sont également à l’origine de découvertes touchant à nombre de domaines, dont le médical. L’anaphilaxie en est une.

 

À L'ORIGINE DE LA DÉCOUVERTE DE L'ALLERGIE : LA CAMPAGNE DE 1901 DU PRINCE ALBERT Ier - 1997

Maryse BIANCHERI
Résumé

Instigateur du musée océanographique de Monaco, le prince Albert Ier, dit le « prince scientifique », voyage à de nombreuses reprises sur les mers du globe afin faire progresser les connaissances océanographiques. Mais ses travaux sont également à l’origine de découvertes touchant à nombre de domaines, dont le médical. L’anaphilaxie en est une.

LES PRÉROGATIVES DES PRINCES SOUVERAINS DE MONACO ET LA POLITIQUE MONÉTAIRE DES COLBERT (1664-1701)

Article du Numéro 21 - 1997 - LES PRÉROGATIVES DES PRINCES SOUVERAINS DE MONACO ET LA POLITIQUE MONÉTAIRE DES COLBERT (1664-1701)

Le droit de battre monnaie est l’un des plus beaux moyens d’affirmer la souveraineté d’un état. Or, les princes de Monaco l’utilisent même lorsqu’ils ne sont encore que seigneurs, en 1612. Tout au long du XVIIe siècle, ils en usent pour leur prestige, leur bourse, mais également, pour assouvir leur besoin de reconnaissance internationale et aider à réaliser les desseins monétaires de la France, leur protectrice.

LES PRÉROGATIVES DES PRINCES SOUVERAINS DE MONACO ET LA POLITIQUE MONÉTAIRE DES COLBERT (1664-1701) - 1997

Christian CHARLET
Résumé

Le droit de battre monnaie est l’un des plus beaux moyens d’affirmer la souveraineté d’un état. Or, les princes de Monaco l’affirment même lorsqu’ils ne sont encore que seigneurs, en 1612. Tout au long du XVIIe siècle, ils en usent pour leur prestige, leur bourse, mais également, pour assouvir leur besoin de reconnaissance internationale et aider à réaliser les desseins monétaires de la France, leur protectrice.

UN PORTRAITISTE DES GRIMALDI. PIERRE GOBERT, PEINTRE DE COUR ET D'INTIMITÉ AU XVIII<sup>e</sup> SIÈCLE

Article du Numéro 21 - 1997 - UN PORTRAITISTE DES GRIMALDI. PIERRE GOBERT, PEINTRE DE COUR ET D'INTIMITÉ AU XVIIIe SIÈCLE

Pierre Gobert est un peintre parisien dont on connaît peu de choses. Pourtant, c’est lui qui est choisi par le futur prince Jacques Ier, pour réaliser les portraits de son épouse, Louise-Hyppolite, et de ses enfants. Soit 10 toiles. Est-ce pour son style ou son sens psychologique ? En analysant ses tableaux, cet article nous plonge dans l’univers des grands.

UN PORTRAITISTE DES GRIMALDI. PIERRE GOBERT, PEINTRE DE COUR ET D'INTIMITÉ AU XVIIIe SIÈCLE - 1997

Mireille DUPONTHIEUX
Résumé

Pierre Gobert est un peintre parisien dont on connaît peu de choses. Pourtant, c’est lui qui est choisi par le futur prince Jacques Ier, pour réaliser les portraits de son épouse, Louise-Hyppolite, et de ses enfants. Soit 10 toiles. Est-ce pour son style ou son sens psychologique ? En analysant ses tableaux, cet article nous plonge dans l’univers des grands.

LE PRINCE HONORÉ III PENDANT LA RÉVOLUTION FRANÇAISE. MAI - OCTOBRE 1792 : LE ROCHER DE LA LIBERTÉ

Article du Numéro 21 - 1997 - LE PRINCE HONORÉ III PENDANT LA RÉVOLUTION FRANÇAISE. MAI - OCTOBRE 1792 : LE ROCHER DE LA LIBERTÉ

Cet article est la seconde partie d’une étude, dont le premier segment est publié dans le numéro 19. Elle aborde l’action du prince Honoré III à l’époque des troubles révolutionnaires français qui se répercutent sur Monaco.

LE PRINCE HONORÉ III PENDANT LA RÉVOLUTION FRANÇAISE. MAI - OCTOBRE 1792 : LE ROCHER DE LA LIBERTÉ - 1997

Claude-Aline ENCENAS
Résumé

Cet article est la seconde partie d’une étude, dont le premier segment est publié dans le numéro 19 des Annales Monégasques. Elle aborde l’action du prince Honoré III à l’époque des troubles révolutionnaires français qui se répercutent sur Monaco.

LE PRINCE LOUIS I<sup>er</sup> EN AMBASSADE AUPRÈS DU SAINT-SIÈGE (1699-1701)

Article du Numéro 21 - 1997 - LE PRINCE LOUIS Ier EN AMBASSADE AUPRÈS DU SAINT-SIÈGE (1699-1701)

Le prince Louis Ier est un défenseur acharné et passionné de la grandeur française, représentée par Louis XIV, son propre parrain. Il est par conséquent logique de s’adresser à lui, homme de confiance par excellence, pour gérer la situation politique délicate à laquelle la France est confrontée en cette extrême fin de XVIIe siècle. Est-il à la hauteur de la situation ?

LE PRINCE LOUIS Ier EN AMBASSADE AUPRÈS DU SAINT-SIÈGE (1699-1701) - 1997

Thérèse GHIZZI / Robert FILLON
Résumé

Le prince Louis Ier est un défenseur acharné et passionné de la grandeur française, représentée par Louis XIV, son propre parrain. Il est par conséquent logique de s’adresser à lui, homme de confiance par excellence, pour gérer la situation politique délicate à laquelle la France est confrontée en cette extrême fin de XVIIe siècle. Est-il à la hauteur de la situation ?

HONORÉ II OU LA LIBERTÉ GLORIEUSE DE MONACO (1597-1662)

Article du Numéro 21 - 1997 - HONORÉ II OU LA LIBERTÉ GLORIEUSE DE MONACO (1597-1662)

Honoré II est le premier prince de Monaco, il crée une nouvelle identité pour son pays, et lui façonne un statut international. Jonglant avec l’histoire événementielle et celle des mentalités, cet article détaille les aspects politiques, mais aussi religieux et sociaux abordés par ce grand homme qui bouleverse, à tout jamais, les repères de ses contemporains.

HONORÉ II OU LA LIBERTÉ GLORIEUSE DE MONACO (1597-1662) - 1997

Inès et Claude PASSET
Résumé

Honoré II est le premier prince de Monaco, il crée une nouvelle identité pour son pays, et lui façonne un statut international. Jonglant avec l’histoire événementielle et celle des mentalités, cet article détaille les aspects politiques, mais aussi religieux et sociaux abordés par ce grand homme qui bouleverse, à tout jamais, les repères de ses contemporains.

LE RÔLE DE L'ALBERGUE DANS LA FONDATION DE LA DYNASTIE DES GRIMALDI DE MONACO

Article du Numéro 21 - 1997 - LE RÔLE DE L'ALBERGUE DANS LA FONDATION DE LA DYNASTIE DES GRIMALDI DE MONACO

La famille des princes de Monaco est originaire de Gênes. Dans cette ville, l’albergue désigne la maison que composent plusieurs familles portant le nom de leur ancêtre commun. Ceci explique les liens existant entre les Grimaldi qui émigrent à Monaco, Bueil, Cagnes-Antibes et Châteauneuf. Comment ces hommes aux intérêts dès lors différents, gèrent leurs rapports ?

LE RÔLE DE L'ALBERGUE DANS LA FONDATION DE LA DYNASTIE DES GRIMALDI DE MONACO - 1997

René VIALATTE
Résumé

La famille des princes de Monaco est originaire de Gênes. Dans cette ville, l’albergue désigne la maison que composent plusieurs familles portant le nom de leur ancêtre commun. Ceci explique les liens existant entre les Grimaldi qui émigrent à Monaco, Bueil, Cagnes-Antibes et Châteauneuf. Comment ces hommes aux intérêts dès lors différents, gèrent leurs rapports ?

GÉNÉALOGIE DES GRIMALDI DE MONACO

Article du Numéro 21 - 1997 - GÉNÉALOGIE DES GRIMALDI DE MONACO

Télécharger

GÉNÉALOGIE DES GRIMALDI DE MONACO - 1997

Résumé
Fermer le Détail

Numéro 20 - 1996

Résumé

Ce numéro a des accents majoritairement modernistes. Le document d’archive met à l’honneur la carte de 1602, et un troisième et dernier article est consacré au Giornale du curé Pacchiero. Le XVIIIe siècle est représenté par le prince Antoine Ier et deux aspects de son œuvre (la création d’un chemin) et de sa personnalité (les poésies qu’il a signé). Toutefois, deux autres études, l’une consacrée à René Blum, directeur de l’opéra de Monte-Carlo aux XIXe et XXe, et l’autre à sept poètes monégasques du XXe, permettent d’aborder la période contemporaine. Enfin, un article plus généraliste précède l’actualité en revenant à l’origine de la dynastie des Grimaldi, bientôt sept fois séculaire.

Voir le Détail
RENÉ BLUM (1878-1942). D’UNE JEUNESSE ENTHOUSIASTE À « NUIT ET BROUILLARD »

Article du Numéro 20 - 1996 - RENÉ BLUM (1878-1942). D’UNE JEUNESSE ENTHOUSIASTE À « NUIT ET BROUILLARD »

Des deux frères, Léon et René Blum, l’histoire a privilégié Léon. Cet article répare une « injustice » en retraçant le parcours de cet ami des arts à l’esprit éclairé, dont le nom est associé à ceux de Balanchine, Pagnol, Matisse, qui est pourtant le co-créateur des Ballets russes de Monte-Carlo. Directeur du Théâtre puis des Ballets de Monte-Carlo de 1924 à 1940, il ne survécut pas à sa déportation à Auschwitz, et y mourut en 1942.

RENÉ BLUM (1878-1942). D’UNE JEUNESSE ENTHOUSIASTE À « NUIT ET BROUILLARD » - 1996

Franck BIANCHERI
Résumé

Des deux frères, Léon et René Blum, l’histoire a privilégié Léon. Cet article répare une « injustice » en retraçant le parcours de cet ami des arts à l’esprit éclairé, dont le nom est associé à ceux de Balanchine, Pagnol, Matisse, qui est pourtant le co-créateur des Ballets russes de Monte-Carlo. Directeur du Théâtre puis des Ballets de Monte-Carlo de 1924 à 1940, il ne survécut pas à sa déportation à Auschwitz, et y mourut en 1942.

LE CHEMIN DU PRINCE ANTOINE I<sup>er</sup>

Article du Numéro 20 - 1996 - LE CHEMIN DU PRINCE ANTOINE Ier

Les crises de goutte qui frappent régulièrement le prince Antoine Ier dès l’âge de 46 ans, le contraignent à vivre en principauté, entre Monaco et Menton. Pour ce, il est crucial, pour lui, d’aménager une route carrossable entre Monaco et Menton. Celle-ci est plus fiable que les voyages en mer et est intégrée au réseau routier… un siècle et demi plus tard.

LE CHEMIN DU PRINCE ANTOINE Ier - 1996

Thérèse GHIZZI / Robert FILLON
Résumé

Les crises de goutte qui frappent régulièrement le prince Antoine Ier dès l’âge de 46 ans, le contraignent à vivre en principauté, entre Monaco et Menton. Pour ce, il est crucial, pour lui, d’aménager une route carrossable entre Monaco et Menton. Celle-ci est plus fiable que les voyages en mer et est intégrée au réseau routier… un siècle et demi plus tard.

LE GIORNALE DE LA PAROISSE SAINT-NICOLAS DE MONACO (1638-1656) TENU PAR DON PACCHIERO. MANUSCRIT 515 DES ARCHIVES DU PALAIS DE MONACO. TRADUCTION, NOTES ET COMMENTAIRES. TROISIÈME PARTIE : 1649-1656

Article du Numéro 20 - 1996 - LE GIORNALE DE LA PAROISSE SAINT-NICOLAS DE MONACO (1638-1656) TENU PAR DON PACCHIERO. MANUSCRIT 515 DES ARCHIVES DU PALAIS DE MONACO. TRADUCTION,...

Le Giornale tenu par Don Pacchiero, curé de Monaco est, au XVIIe, ce que les écrits du curé Lanciarez seront pour le XVIIIe. En effet, écrit entre 1638 et 1656, il donne des précisions inestimables sur la vie politique et quotidienne à Monaco. Après deux articles qui le retranscrivent de manière exhaustive, ce troisième et dernier volet  livre également un précieux index des thèmes rencontrés dans l’intégralité du Giornale.

LE GIORNALE DE LA PAROISSE SAINT-NICOLAS DE MONACO (1638-1656) TENU PAR DON PACCHIERO. MANUSCRIT 515 DES ARCHIVES DU PALAIS DE MONACO. TRADUCTION, NOTES ET COMMENTAIRES. TROISIÈME PARTIE : 1649-1656 - 1996

Inès PASSET / Claude PASSET
Résumé

Le Giornale tenu par Don Pacchiero, curé de Monaco est, au XVIIe, ce que les écrits du curé Lanciarez seront pour le XVIIIe. En effet, écrit entre 1638 et 1656, il donne des précisions inestimables sur la vie politique et quotidienne à Monaco. Après deux articles qui le retranscrivent de manière exhaustive, ce troisième et dernier volet  livre également un précieux index des thèmes rencontrés dans l’intégralité du Giornale.

À L'ORIGINE D'UNE DYNASTIE SEPT FOIS SÉCULAIRE : LE 8 JANVIER 1297, LES GRIMALDI S'EMPARENT DE MONACO

Article du Numéro 20 - 1996 - À L'ORIGINE D'UNE DYNASTIE SEPT FOIS SÉCULAIRE : LE 8 JANVIER 1297, LES GRIMALDI S'EMPARENT DE MONACO

Afin de commémorer l’arrivée de la famille Grimaldi sur le Rocher, cet article met en perspective les événements qui y survinrent en 1297 avec le contexte politique et social européen. Relatant ainsi les débuts du Monaco politique, il éclaire et explicite d’une manière claire et concise l’histoire des ancêtres des princes actuels.

À L'ORIGINE D'UNE DYNASTIE SEPT FOIS SÉCULAIRE : LE 8 JANVIER 1297, LES GRIMALDI S'EMPARENT DE MONACO - 1996

Jean-Baptiste ROBERT
Résumé

Afin de commémorer l’arrivée de la famille Grimaldi sur le Rocher, cet article met en perspective les événements qui y survinrent en 1297 avec le contexte politique et social européen. Relatant ainsi les débuts du Monaco politique, il éclaire et explicite d’une manière claire et concise l’histoire des ancêtres des princes actuels.

LES POÉSIES D'UN PRINCE SOUVERAIN AU DIX-HUITIÈME SIÈCLE

Article du Numéro 20 - 1996 - LES POÉSIES D'UN PRINCE SOUVERAIN AU DIX-HUITIÈME SIÈCLE

Le prince Antoine Ier est connu pour être le « Prince musicien ». Toutefois, sa sensibilité le pousse également à écrire des poèmes. Cet article présente certaines des soixante-sept pièces en vers regroupées dans un recueil qui n’a jamais été publié. Il est également l’occasion de pénétrer dans l’univers familial du plus artiste des princes de Monaco.

LES POÉSIES D'UN PRINCE SOUVERAIN AU DIX-HUITIÈME SIÈCLE - 1996

Martine ROUSSEAU-CHATELAIN
Résumé

Le prince Antoine Ier est connu pour être le « Prince musicien ». Toutefois, sa sensibilité le pousse également à écrire des poèmes. Cet article présente certaines des soixante-sept pièces en vers regroupées dans un recueil qui n’a jamais été publié. Il est également l’occasion de pénétrer dans l’univers familial du plus artiste des princes de Monaco.

SETE PUETI MUNEGASCHI. SEPT POÈTES MONÉGASQUES

Article du Numéro 20 - 1996 - SETE PUETI MUNEGASCHI. SEPT POÈTES MONÉGASQUES

Louis Notari, Marc-Marius Curti, Louis Canis, « Lazare » Sauvaigo, Louis Frolla, Robert Boisson et Étienne Clerissi sont tous les enfants du XXe siècle durant lequel les règles grammaticales de la langue Monégasque sont entérinées. Cet article évoque tous ces amoureux des mots qui lui donnent ses lettres de noblesse poétique. 

SETE PUETI MUNEGASCHI. SEPT POÈTES MONÉGASQUES - 1996

René STEFANELLI
Résumé

Louis Notari, Marc-Marius Curti, Louis Canis, « Lazare » Sauvaigo, Louis Frolla, Robert Boisson et Étienne Clerissi sont tous les enfants du XXe siècle durant lequel les règles grammaticales de la langue Monégasque sont entérinées. Cet article évoque tous ces amoureux des mots qui lui donnent ses lettres de noblesse poétique.

DOCUMENTS D'ARCHIVES : LES LIMITES TERRITORIALES DE MONACO D'APRÈS LA CARTE DE 1602

Article du Numéro 20 - 1996 - DOCUMENTS D'ARCHIVES : LES LIMITES TERRITORIALES DE MONACO D'APRÈS LA CARTE DE 1602

La carte de 1602, dressée à l’occasion d’une énième tentative visant à définir les limites du territoire de la principauté de Monaco avec La Turbie, village appartenant au royaume de Savoie, reste le témoignage privilégié d’un univers géopolitique aujourd’hui disparu. C’est ainsi l’histoire d’une envie d’indépendance que relate cette carte ; volonté qui se manifeste encore au milieu du XVIIIe siècle.

 

DOCUMENTS D'ARCHIVES : LES LIMITES TERRITORIALES DE MONACO D'APRÈS LA CARTE DE 1602 - 1996

Résumé

La carte de 1602, dressée à l’occasion d’une énième tentative visant à définir les limites du territoire de la principauté de Monaco avec La Turbie, village appartenant au royaume de Savoie, reste le témoignage privilégié d’un univers géopolitique aujourd’hui disparu. C’est ainsi l’histoire d’une envie d’indépendance que relate cette carte ; volonté qui se manifeste encore au milieu du XVIIIe siècle.

Fermer le Détail

Numéro 19 - 1995

Résumé

Ce numéro fait suite au précédent en publiant la deuxième partie de la traduction du Giornale, de Don Pacchiero ainsi qu’une suite à l’histoire hospitalière de Monaco. La Révolution française est une nouvelle fois mise en avant, à travers le prince Honoré III. Le numéro fait le bilan de l’action de Charles III en terme touristique et fait le point sur l’engagement du prince Albert Ier dans l’affaire Dreyfus.

Voir le Détail
LE PRINCE HONORE III PENDANT LA RÉVOLUTION FRANÇAISE. SEPTEMBRE 1790 - AVRIL 1792 : L'ORDRE PUBLIC MENACÉ

Article du Numéro 19 - 1995 - LE PRINCE HONORE III PENDANT LA RÉVOLUTION FRANÇAISE. SEPTEMBRE 1790 - AVRIL 1792 : L'ORDRE PUBLIC MENACÉ

Comment réagit Honoré III lorsque le pays qui le protège politiquement depuis 151 ans est déchiré par des troubles révolutionnaires, mettant à mal ses structures sociales ? Il bataille plusieurs mois durant contre l’administration française afin que cette dernière respecte son pays, comme l’y oblige le Traité de Péronne. Les forces et enjeux en présence sont mis en lumière afin d’appréhender au mieux une situation complexe et inédite pour le prince. Voir la deuxième partie dans le n°21.

LE PRINCE HONORE III PENDANT LA RÉVOLUTION FRANÇAISE. SEPTEMBRE 1790 - AVRIL 1792 : L'ORDRE PUBLIC MENACÉ - 1995

Claude-Aline ENCENAS
Résumé

Comment réagit Honoré III lorsque le pays qui le protège politiquement depuis 151 ans est déchiré par des troubles révolutionnaires, mettant à mal ses structures sociales ? Il bataille plusieurs mois durant contre l’administration française afin que cette dernière respecte son pays, comme l’y oblige le Traité de Péronne. Les forces et enjeux en présence sont mis en lumière afin d’appréhender au mieux une situation complexe et inédite pour le prince. Voir la deuxième partie dans le n°21.

L'HÔPITAL-HOSPICE SUR LE ROCHER DE MONACO DE 1818 À 1900

Article du Numéro 19 - 1995 - L'HÔPITAL-HOSPICE SUR LE ROCHER DE MONACO DE 1818 À 1900

Faisant suite à l’article « Les établissements hospitaliers sur le Rocher de Monaco avant le XIXe siècle » dans le n°18 des Annales Monégasques, cette étude traite d’un XIXe siècle durant lequel la conception des soins et la structure des hôpitaux est bouleversée. Les auteurs évoquent le fonctionnement de l’administration sanitaire, la création de l’hospice civil ainsi que le rôle de congrégations comme celle des dames de Saint Maur, ou encore des filles de la charité de Saint Vincent de Paul.

L'HÔPITAL-HOSPICE SUR LE ROCHER DE MONACO DE 1818 À 1900 - 1995

Thérèse GHIZZI/Robert FILLON
Résumé

Faisant suite à l’article « Les établissements hospitaliers sur le Rocher de Monaco avant le XIXe siècle » dans le n°18 des Annales Monégasques, cette étude traite d’un XIXe siècle durant lequel la conception des soins et la structure des hôpitaux est bouleversée. Les auteurs évoquent le fonctionnement de l’administration sanitaire, la création de l’hospice civil ainsi que le rôle de congrégations comme celle des dames de Saint Maur, ou encore des filles de la charité de Saint Vincent de Paul.

LE GIORNALE DE LA PAROISSE SAINT-NICOLAS DE MONACO (1638-1656) TENU PAR DON PACCHIERO. MANUSCRIT 515 DES ARCHIVES DU PALAIS DE MONACO. TRADUCTION, NOTES ET COMMENTAIRES. DEUXIÈME PARTIE : 1643 - 1648

Article du Numéro 19 - 1995 - LE GIORNALE DE LA PAROISSE SAINT-NICOLAS DE MONACO (1638-1656) TENU PAR DON PACCHIERO. MANUSCRIT 515 DES ARCHIVES DU PALAIS DE MONACO. TRADUCTION,...

Deuxième partie de la traduction intégrale du Giornale de la paroisse de Saint-Nicolas, écrit par Don Dominique Pacchiero au XVIIe siècle. Cette source, très utilisée par les historiens, rassemble de très nombreux détails ayant retenu l’attention de son auteur ; usages religieux, anecdotes, faits particuliers. Cet article fait suite à la première partie de la traduction, publiée dans le numéro 18 des Annales Monégasques en 1994. La troisième partie a été publiée dans le numéro n°20 en 1996. 

LE GIORNALE DE LA PAROISSE SAINT-NICOLAS DE MONACO (1638-1656) TENU PAR DON PACCHIERO. MANUSCRIT 515 DES ARCHIVES DU PALAIS DE MONACO. TRADUCTION, NOTES ET COMMENTAIRES. DEUXIÈME PARTIE : 1643 - 1648 - 1995

Inès PASSET / Claude PASSET
Résumé

Deuxième partie de la traduction intégrale du Giornale de la paroisse de Saint-Nicolas, écrit par Don Dominique Pacchiero au XVIIe siècle. Cette source, très utilisée par les historiens, rassemble de très nombreux détails ayant retenu l’attention de son auteur ; usages religieux, anecdotes, faits particuliers. Cet article fait suite à la première partie de la traduction, publiée dans le numéro 18 des Annales Monégasques en 1994.  La troisième partie a été publiée dans le numéro n°20 en 1996.

LE PRINCE ALBERT I<sup>er</sup> ET L'AFFAIRE DREYFUS

Article du Numéro 19 - 1995 - LE PRINCE ALBERT Ier ET L'AFFAIRE DREYFUS

Cet étude s’efforce d’appréhender le parcours et le rôle du prince Albert Ier au sein de cette polémique complexe qu’est l’affaire Dreyfus qui se joua entre 1894 et 1906. Prenant très rapidement la défense du capitaine accusé, Albert Ier tente de peser de tout son poids dans l’affaire et milite aux côtés de Zola et de Clémenceau, pour la révision du procès. Cet engagement, qui lui vaut bien des inimitiés, est à l’origine d’une correspondance que l’article cite abondamment.

LE PRINCE ALBERT Ier ET L'AFFAIRE DREYFUS - 1995

Jean-Baptiste ROBERT
Résumé

Cet étude s’efforce d’appréhender le parcours et le rôle du prince Albert Ier au sein de cette polémique complexe qu’est l’affaire Dreyfus entre 1894 et 1906. Prenant très rapidement la défense du capitaine accusé, Albert Ier tente de peser de tout son poids dans l’affaire et milite aux côtés de Zola et de Clémenceau, pour la révision du procès. Cet engagement, qui lui vaut bien des inimitiés, est à l’origine d’une correspondance que l’article cite abondamment.

LE BILAN DU RÈGNE DE CHARLES III : MONACO, PERLE DU TOURISME AZURÉEN

Article du Numéro 19 - 1995 - LE BILAN DU RÈGNE DE CHARLES III : MONACO, PERLE DU TOURISME AZURÉEN

À la mort de Charles III, en 1889, le prince Albert Ier hérite d’une ville modernisée et prospère. Grâce à une politique intelligente tirant profit des atouts du climat et de l’essor des transports, Monaco est devenu une station balnéaire attirant une société cosmopolite hiver comme été. Cette étude, centrée sur les années 1889-1890, décrypte les différentes caractéristiques du tourisme monégasque.

LE BILAN DU RÈGNE DE CHARLES III : MONACO, PERLE DU TOURISME AZURÉEN - 1995

Christian SIFFRE
Résumé

 la mort de Charles III, en 1889, le prince Albert Ier hérite d’une ville modernisée et prospère. Grâce à une politique intelligente tirant profit des atouts du climat et de l’essor des transports, Monaco est devenu une station balnéaire attirant une société cosmopolite hiver comme été. Cette étude, centrée sur les années 1889-1890, décrypte les différentes caractéristiques du tourisme monégasque.

Fermer le Détail

Numéro 18 - 1994

Résumé

Le Giornale de Don Pacchiero est une source très importante pour l’histoire du siècle d’Honoré II. Ce document est trop volumineux pour figurer intégralement ici. Ce numéro présente donc la première partie d’une traduction commentée. Pour compléter les connaissances que nous avons sur ce même XVIIe siècle, on s’attarde également sur l’usage de la monnaie par Honoré II. Après François-Joseph et Jean-Baptiste dans de précédents numéros, c’est Astyanax-Scevola Bosio, sculpteur, qui fait à son tour l’objet d’une étude. L’histoire sanitaire a également sa place. Enfin, un regard nostalgique sur le rocher, celui d’Émile Novella, est publié.

Voir le Détail
LA MONNAIE DU PRINCE HONORÉ II, GARANTIE FONDAMENTALE DE SES DROITS

Article du Numéro 18 - 1994 - LA MONNAIE DU PRINCE HONORÉ II, GARANTIE FONDAMENTALE DE SES DROITS

Les premières émissions monétaires des princes de Monaco datent du règne d’Honoré II. De 1640 à sa mort en 1662, il autorise six émissions monétaires qui permettent de suivre l’évolution de son portrait, de son vêtement, de ses décorations et de ses titres nobiliaires. Honoré II use de son pouvoir de battre monnaie dans le but d’affirmer sa souveraineté et son prestige, mais aussi afin de servir sa politique économique.

LA MONNAIE DU PRINCE HONORÉ II, GARANTIE FONDAMENTALE DE SES DROITS - 1994

Christian CHARLET
Résumé

Les premières émissions monétaires des princes de Monaco datent du règne d’Honoré II. De 1640 à sa mort en 1662, il autorise six émissions monétaires qui permettent de suivre l’évolution de son portrait, de son vêtement, de ses décorations et de ses titres nobiliaires. Honoré II use de son pouvoir de battre monnaie dans le but d’affirmer sa souveraineté et son prestige, mais aussi afin de servir sa politique économique.

LES ÉTABLISSEMENTS HOSPITALIERS SUR LE ROCHER DE MONACO AVANT LE XIX<sup>e</sup> SIÈCLE

Article du Numéro 18 - 1994 - LES ÉTABLISSEMENTS HOSPITALIERS SUR LE ROCHER DE MONACO AVANT LE XIXe SIÈCLE

De Lambert Grimaldi au XVe siècle jusqu’à la fin du Premier Empire, cette étude retrace les différentes étapes de l’histoire des hôpitaux de Monaco, et par là, ébauche une histoire sanitaire de la Principauté. Elle décrit notamment les habitations particulières, dites « maisons servant d’hôpital », qui abritent les hôpitaux au cours des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles. L’étude prend fin au début d’un XIXe siècle durant lequel la conception des soins et la structure des hôpitaux est bouleversée.

LES ÉTABLISSEMENTS HOSPITALIERS SUR LE ROCHER DE MONACO AVANT LE XIXe SIÈCLE - 1994

Thérèse GHIZZI / Robert FILLON
Résumé

De Lambert Grimaldi au XVe siècle jusqu’à la fin du Premier Empire, cette étude retrace les différentes étapes de l’histoire des hôpitaux de Monaco, et par là, ébauche une histoire sanitaire de la Principauté. Elle décrit notamment les habitations particulières, dites « maisons servant d’hôpital », qui abritent les hôpitaux au cours des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles. L’étude prend fin au début d’un XIXe siècle durant lequel la conception des soins et la structure des hôpitaux est bouleversée.

ASTYANAX-SCEVOLA BOSIO, SCULPTEUR (1793-1876)

Article du Numéro 18 - 1994 - ASTYANAX-SCEVOLA BOSIO, SCULPTEUR (1793-1876)

Neveu du sculpteur François-Joseph Bosio et fils du peintre Jean-Baptiste Bosio, Astyanax-Scevola Bosio connaît lui aussi une honorable carrière de sculpteur. Élève de son oncle, Astyanax-Scevola se révèle un excellent technicien, sans être novateur. Il expose régulièrement au Salon des artistes français et se voit plusieurs fois récompensé. Il travaille surtout pour le compte de l’État, de la ville de Paris, de celle du Puy, et obtient quelques commandes de particuliers.

 

ASTYANAX-SCEVOLA BOSIO, SCULPTEUR (1793-1876) - 1994

Gérard HUBERT
Résumé

De Lambert Grimaldi au XVe siècle jusqu’à la fin du Premier Empire, cette étude retrace les différentes étapes de l’histoire des hôpitaux de Monaco, et par là, ébauche une histoire sanitaire de la Principauté. Elle décrit notamment les habitations particulières, dites « maisons servant d’hôpital », qui abritent les hôpitaux au cours des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles. L’étude prend fin au début d’un XIXe siècle durant lequel la conception des soins et la structure des hôpitaux est bouleversée.

LA RAMPE MAJOR OU LES SOUVENIRS D'UNE ENFANCE SUR LE ROCHER DE MONACO AU DÉBUT DU SIÈCLE

Article du Numéro 18 - 1994 - LA RAMPE MAJOR OU LES SOUVENIRS D'UNE ENFANCE SUR LE ROCHER DE MONACO AU DÉBUT DU SIÈCLE

Émile Novella (1898-1982), peintre, poète, dessinateur monégasque, est aussi un auteur de pièces satyriques « locales » et un organisateur de fêtes traditionnelles. Le texte publié ici, écrit à Venise en 1970, est un récit de souvenirs de l’auteur, accompagné de certains de ses dessins. Emile Novella y évoque le rocher du Monaco de son enfance et de son adolescence au début du XXe siècle. 

LA RAMPE MAJOR OU LES SOUVENIRS D'UNE ENFANCE SUR LE ROCHER DE MONACO AU DÉBUT DU SIÈCLE - 1994

Emile NOVELLA
Résumé

Emile Novella (1898-1982), peintre, poète, dessinateur monégasque, est aussi un auteur de pièces satyriques « locales » et un organisateur de fêtes traditionnelles. Le texte publié ici, écrit à Venise en 1970, est un récit de souvenirs de l’auteur, accompagné de certains de ses dessins. Emile Novella y évoque le rocher du Monaco de son enfance et de son adolescence au début du XXe siècle.

LE GIORNALE DE LA PAROISSE SAINT-NICOLAS DE MONACO (1638 - 1656) TENU PAR DON PACCHIERO. MANUSCRIT 515 DES ARCHIVES DU PALAIS DE MONACO. TRADUCTION, NOTES ET COMMENTAIRES. PREMIÈRE PARTIE : 1638-1642

Article du Numéro 18 - 1994 - LE GIORNALE DE LA PAROISSE SAINT-NICOLAS DE MONACO (1638 - 1656) TENU PAR DON PACCHIERO. MANUSCRIT 515 DES ARCHIVES DU PALAIS DE MONACO. TRADUCTION...

Première partie de la traduction du Giornale de la paroisse de Saint-Nicolas, écrit par le curé Don Dominique Pacchiero au XVIIe siècle. Cette source, très utilisée par les historiens, rassemble de nombreux détails ayant retenu l’attention de son auteur ; usages religieux, anecdotes ou faits particuliers. La présente traduction est accompagnée de notes et de commentaires. Les deuxième et troisième parties sont publiées dans les numéros n°19 et 20 des Annales Monégasques, respectivement en 1995 et 1996. 

LE GIORNALE DE LA PAROISSE SAINT-NICOLAS DE MONACO (1638 - 1656) TENU PAR DON PACCHIERO. MANUSCRIT 515 DES ARCHIVES DU PALAIS DE MONACO. TRADUCTION, NOTES ET COMMENTAIRES. PREMIÈRE PARTIE : 1638-1642 - 1994

Inès PASSET / Claude PASSET
Résumé

Première partie de la traduction du Giornale de la paroisse de Saint-Nicolas, écrit par le curé Don Dominique Pacchiero au XVIIe siècle. Cette source, très utilisée par les historiens, rassemble de nombreux détails ayant retenu l’attention de son auteur ; usages religieux, anecdotes ou faits particuliers. La présente traduction est accompagnée de notes et de commentaires. Les deuxième et troisième parties sont publiées dans les numéros n°19 et 20 des Annales Monégasques en 1995 et 1996.

UNE LEÇON DE L'HISTOIRE : HONORÉ V, LA NORMANDIE ET MONACO

Article du Numéro 18 - 1994 - UNE LEÇON DE L'HISTOIRE : HONORÉ V, LA NORMANDIE ET MONACO

Honoré V est un personnage contradictoire sur lequel les premiers historiens de Monaco ont porté un jugement sévère. Bien que prince monégasque (de 1815 à 1841), Honoré V a surtout vécu en Normandie, dans son château de Torigni. C’est dans cette région qu’il met en œuvre son projet de lutte contre le paupérisme. Mais si son action est plutôt libérale et fonctionne en Normandie, à Monaco, elle est étatiste et autoritaire et n’apporte pas les fruits escomptés.

UNE LEÇON DE L'HISTOIRE : HONORÉ V, LA NORMANDIE ET MONACO - 1994

Jean-Baptiste ROBERT
Résumé

Honoré V est un personnage contradictoire sur lequel les premiers historiens de Monaco ont porté un jugement sévère. Bien que prince monégasque (de 1815 à 1841), Honoré V a surtout vécu en Normandie, dans son château de Torigni. C’est dans cette région qu’il met en œuvre son projet de lutte contre le paupérisme. Mais si son action est plutôt libérale et fonctionne en Normandie, à Monaco, elle est étatiste et autoritaire et n’apporte pas les fruits escomptés.

IN MEMORIAM : GEORGES FAVRE

Article du Numéro 18 - 1994 - IN MEMORIAM : GEORGES FAVRE

Télécharger

IN MEMORIAM : GEORGES FAVRE - 1994

Résumé
Fermer le Détail

Numéro 17 - 1993

Résumé

Louis Bréa, artiste régional fameux, a exécuté plusieurs œuvres importantes qui sont conservées à Monaco. Celles-ci méritaient une étude, laquelle est richement illustrée. L’art est également une composante importante de l’aménagement de l’Hôtel de Matignon, dont le propriétaire, Jacques de Goyon-Matignon, a participé à une expédition militaire contre l’Espagne dont il traite dans une correspondance exploitée ici. On s’attarde également sur le personnage de Rufus Massa durant la Révolution, ainsi que sur les opérations strictement militaires à Monaco et alentour pendant la Seconde Guerre mondiale.

Voir le Détail
RUFUS MASSA (1742-1829). UN « BIEN AIMÉ ET FIDÈLE SUJET » DU PRINCE HONORE III DANS LA TOURMENTE RÉVOLUTIONNAIRE

Article du Numéro 17 - 1993 - RUFUS MASSA (1742-1829). UN « BIEN AIMÉ ET FIDÈLE SUJET » DU PRINCE HONORE III DANS LA TOURMENTE RÉVOLUTIONNAIRE

Rufus Massa, ancien podestat du prince Honoré III, ancien magistrat des Républiques italiennes de Gênes et de Lucques, commentateur du Siècle des Lumières, législateur réformateur, a plus de 50 ans lorsque la Révolution française le pousse à commencer une carrière politique, d’abord comme député à la Convention nationale, puis comme maire de Menton.

RUFUS MASSA (1742-1829). UN « BIEN AIMÉ ET FIDÈLE SUJET » DU PRINCE HONORE III DANS LA TOURMENTE RÉVOLUTIONNAIRE - 1993

Claude-Aline ENCENAS
Résumé

Rufus Massa, ancien podestat du prince Honoré III, ancien magistrat des Républiques italiennes de Gênes et de Lucques, commentateur du Siècle des Lumières, législateur réformateur, a plus de 50 ans lorsque la Révolution française le pousse à commencer une carrière politique, d’abord comme député à la Convention nationale, puis comme maire de Menton.

EN LISANT LA CORRESPONDANCE DU DUC DE VALENTINOIS. L'EXPÉDITION DE 1719 CONTRE L'ESPAGNE

Article du Numéro 17 - 1993 - EN LISANT LA CORRESPONDANCE DU DUC DE VALENTINOIS. L'EXPÉDITION DE 1719 CONTRE L'ESPAGNE

Cette étude, d’abord parue en 1925, est signée du grand historien de la Principauté Léon-Honoré Labande (1867-1939). Introuvable dans sa version originale, ce texte est ici à nouveau publié afin de compléter les articles déjà consacrés à Jacques de Matignon dans les précédents numéros des Annales Monégasques. En s’appuyant sur de la correspondance, dont il publie certaines lettres, l’auteur aborde l’expédition en Espagne de 1719.

EN LISANT LA CORRESPONDANCE DU DUC DE VALENTINOIS. L'EXPÉDITION DE 1719 CONTRE L'ESPAGNE - 1993

Léon-Honoré LABANDE
Résumé

Cette étude, d’abord parue en 1925, est signée du grand historien de la Principauté Léon-Honoré Labande (1867-1939). Introuvable dans sa version originale, ce texte est ici à nouveau publié afin de compléter les articles déjà consacrés à Jacques de Matignon dans les précédents numéros des Annales Monégasques. En s’appuyant sur de la correspondance, dont il publie certaines lettres, l’auteur aborde l’expédition en Espagne de 1719.

VISITE, AVEC LOUPE, AUX « BRÉA » DE LA CATHÉDRALE

Article du Numéro 17 - 1993 - VISITE, AVEC LOUPE, AUX « BRÉA » DE LA CATHÉDRALE

Louis Bréa, peintre italien des XVe et XVIe siècles, né à Nice, est connu pour ses œuvres religieuses monumentales, fresques, retables et polyptiques, exécutés le plus souvent à Nice, dans l’arrière-pays niçois, dans la région génoise et la riviera ligure. La cathédrale de Monaco renferme certaines œuvres remarquables de Bréa, comme le retable de Saint Nicolas et la Pietà des Pénitents Blancs. L’auteur se livre à une analyse de ces différentes œuvres.

VISITE, AVEC LOUPE, AUX « BRÉA » DE LA CATHÉDRALE - 1993

Germaine LECLERC
Résumé

Louis Bréa, peintre italien des XVe et XVIe siècles, né à Nice, est connu pour ses œuvres religieuses monumentales, fresques, retables et polyptiques, exécutés le plus souvent à Nice, dans l’arrière-pays niçois, dans la région génoise et la riviera ligure.  La cathédrale de Monaco renferme certaines œuvres remarquables de Bréa, comme le retable de Saint Nicolas et la Pietà des Pénitants Blancs. L’auteur se livre à une analyse de ces différentes œuvres.

LES OPÉRATIONS MILITAIRES DANS LA RÉGION DE MONACO DE 1939 À 1945

Article du Numéro 17 - 1993 - LES OPÉRATIONS MILITAIRES DANS LA RÉGION DE MONACO DE 1939 À 1945

Cette brève étude, richement illustrée de photographies d’époque, vient compléter différents articles déjà publiés dans les Annales Monégasques (n°7, 8 et 14) au sujet de la Seconde Guerre mondiale à Monaco. L’auteur aborde l’importance du déploiement militaire autour de Monaco de 1939 à 1945 ainsi que les opérations intervenues dans le triangle Villefranche-Peille-Roquebrune.

LES OPÉRATIONS MILITAIRES DANS LA RÉGION DE MONACO DE 1939 À 1945 - 1993

Jean-Louis PANICACCI
Résumé

Cette brève étude, richement illustrée de photographies d’époque, vient compléter différents articles déjà publiés dans les Annales Monégasques (n°7, 8 et 14) au sujet de la Seconde Guerre mondiale à Monaco. L’auteur aborde l’importance du déploiement militaire autour de Monaco de 1939 à 1945 ainsi que les opérations intervenues dans le triangle Villefranche-Peille-Roquebrune.

UNE ANCIENNE DEMEURE DES PRINCES DE MONACO : L'HÔTEL DE MATIGNON

Article du Numéro 17 - 1993 - UNE ANCIENNE DEMEURE DES PRINCES DE MONACO : L'HÔTEL DE MATIGNON

L’Hôtel de Matignon, au 57 rue de Varenne, est aujourd’hui la résidence du Premier ministre français. Mais cette demeure fastueuse a été pendant près d’un siècle (1725-1804) la propriété des princes Grimaldi, et doit une grande partie de ses aménagements à Jacques Ier de Monaco, anciennement Jacques de Goyon-Matignon. Après la Révolution française, l’hôtel se transforme peu à peu en une résidence à vocation diplomatique, judiciaire et politique.

UNE ANCIENNE DEMEURE DES PRINCES DE MONACO : L'HÔTEL DE MATIGNON - 1993

Martine ROUSSEAU-CHATELAIN
Résumé

L’Hôtel de Matignon, au 57 rue de Varenne, est aujourd’hui la résidence du Premier ministre français. Mais cette demeure fastueuse a été pendant près d’un siècle (1725-1804) la propriété des princes Grimaldi, et doit une grande partie de ses aménagements à Jacques Ier de Monaco, anciennement Jacques de Goyon-Matignon.

Fermer le Détail

Numéro 16 - 1992

Résumé

Ce numéro offre un éventail d’articles à la temporalité ininterrompue. On s’intéresse au ballet de cour à Monaco au milieu du XVIIe siècle. On évoque ensuite Menton, à l’époque de Louis Ier et d’Antoine Ier. L’histoire des Pénitents noirs amène jusqu’aux troubles révolutionnaires. L’empire transforme le Palais en dépôt de mendicité, mais à sa chute, un protectorat sarde se met en place. Le siècle suivant, c’est la relation d’une femme de lettres avec Monaco, qui achève ce tour d’horizon.

Voir le Détail
LES PÉNITENTS NOIRS DE MONACO ET LEUR CHAPELLE

Article du Numéro 16 - 1992 - LES PÉNITENTS NOIRS DE MONACO ET LEUR CHAPELLE

L’article aborde l’histoire de la confrérie des Pénitents Noirs à Monaco, depuis leur origine au XVIIe siècle, jusqu’à leur disparition pendant la période révolutionnaire à la fin du XVIIIe siècle. L’auteur évoque, entre autre, les statuts, les biens, les obligations et les coutumes des Pénitent noirs.

LES PÉNITENTS NOIRS DE MONACO ET LEUR CHAPELLE - 1992

Louis BAUDOIN
Résumé

L’article aborde l’histoire de la confrérie des Pénitents Noirs à Monaco, depuis leur origine au XVIIe siècle, jusqu’à leur disparition pendant la période révolutionnaire à la fin du XVIIIe siècle. L’auteur évoque, entre autre, les statuts, les biens, les obligations et les coutumes des Pénitent noirs.

LE BALLET DE COUR À MONACO (1654-1655)

Article du Numéro 16 - 1992 - LE BALLET DE COUR À MONACO (1654-1655)

Sous le règne du prince Honoré II, après la grande étape que représente le traité de Péronne et l’alliance avec la France, la Cour de Monaco s’étoffe de façon remarquable et des fêtes de plus en plus nombreuses se succèdent, notamment à l’occasion du Carnaval. Le ballet de cour, calqué sur le modèle français, apparaît à Monaco au milieu du XVIIe siècle. Deux ballets donnés en 1654 et 1655 et présentés dans cette étude, rehaussent particulièrement l’éclat de la Cour.

LE BALLET DE COUR À MONACO (1654-1655) - 1992

Paule DRUILHE-FAVRE
Résumé

Sous le règne du prince Honoré II, après la grande étape que représente le traité de Péronne et l’alliance avec la France, la Cour de Monaco s’étoffe de façon remarquable et des fêtes de plus en plus nombreuses se succèdent, notamment à l’occasion du Carnaval. Le ballet de cour, calqué sur le modèle français, apparaît à Monaco au milieu du XVIIe siècle. Deux ballets donnés en 1654 et 1655 et présentés dans cette étude, rehaussent particulièrement l’éclat de la Cour.

LA PRINCIPAUTE DE MONACO À LA CHUTE DE L'EMPIRE NAPOLÉONIEN. LA MISE EN PLACE D'UN PROTECTORAT SARDE (1815-1817)

Article du Numéro 16 - 1992 - LA PRINCIPAUTE DE MONACO À LA CHUTE DE L'EMPIRE NAPOLÉONIEN. LA MISE EN PLACE D'UN PROTECTORAT SARDE (1815-1817)

Complétant un article intitulé « La Principauté de Monaco à la chute de l’Empire napoléonien. La restauration des Princes (1814-1815) », dans le n°13 des Annales Monégasques, cette étude aborde les conséquences du traité de Paris, de novembre 1815, qui place Monaco sous la protection du Royaume de Sardaigne. La mise en place de ce nouveau protectorat, très différent de ceux qui l’ont précédé, donne lieu à de très importantes négociations et ouvre une nouvelle phase de l’histoire monégasque.

LA PRINCIPAUTE DE MONACO À LA CHUTE DE L'EMPIRE NAPOLÉONIEN. LA MISE EN PLACE D'UN PROTECTORAT SARDE (1815-1817) - 1992

Thierry GARBATINI
Résumé

Complétant un article intitulé « La Principauté de Monaco à la chute de l’Empire napoléonien. La restauration des Princes (1814-1815) », dans le n°13 des Annales Monégasques, cette étude aborde les conséquences du traité de Paris, de novembre 1815, qui place Monaco sous la protection du Royaume de Sardaigne. La mise en place de ce nouveau protectorat, très différent de ceux qui l’ont précédé, donne lieu à de très importantes négociations et ouvre une nouvelle phase de l’histoire monégasque.

UN DÉPÔT DE MENDICITÉ À MONACO SOUS LE PREMIER EMPIRE

Article du Numéro 16 - 1992 - UN DÉPÔT DE MENDICITÉ À MONACO SOUS LE PREMIER EMPIRE

Lors de la Révolution française et l’Empire, Monaco, annexé à la France, est attachée au département des Alpes-Maritimes. En 1808, Napoléon édicte un décret destiné à supprimer le vagabondage et la mendicité. Des dépôts de mendicité et de bienfaisance doivent êtres institués dans chaque département pour rassembler les mendiants. Dans les Alpes-Maritimes, le choix se porte sur le Palais de Monaco, inoccupé depuis quelques années et qui présente l’avantage d’être au cœur de la ville, et de comprendre un grand nombre de pièce sur une importante superficie.

UN DÉPÔT DE MENDICITÉ À MONACO SOUS LE PREMIER EMPIRE - 1992

Thérèse GHIZZI / Robert FILLON
Résumé

Lors de la Révolution française et l’Empire, Monaco, annexé à la France, est attachée au département des Alpes-Maritimes. En 1808, Napoléon édicte un décret destiné à supprimer le vagabondage et la mendicité. Des dépôts de mendicité et de bienfaisance doivent êtres institués dans chaque département pour rassembler les mendiants. Dans les Alpes-Maritimes, le choix se porte sur le Palais de Monaco, inoccupé depuis quelques années et qui présente l’avantage d’être au cœur de la ville, et de comprendre un grand nombre de pièce sur une importante superficie.

ENTRE COLETTE ET MONACO : UNE AMITIÉ SANS OMBRE

Article du Numéro 16 - 1992 - ENTRE COLETTE ET MONACO : UNE AMITIÉ SANS OMBRE

Les Archives du Palais de Monaco conservent une vingtaine de lettres adressées, par l’écrivain Colette, soit au prince Pierre de Monaco soit au prince Rainier III. Cette relation épistolaire accompagne les séjours de Colette dans la Principauté de 1948 à 1954. Présentée et publiée ici, cette correspondance témoigne des dernières années de la vie de Colette et de certains traits de sa personnalité.

ENTRE COLETTE ET MONACO : UNE AMITIÉ SANS OMBRE - 1992

Martine ROUSSEAU-CHATELAIN
Résumé

Les Archives du Palais de Monaco conservent une vingtaine de lettres adressées, par l’écrivain Colette, soit au prince Pierre de Monaco soit au prince Rainier III. Cette relation épistolaire accompagne les séjours de Colette dans la Principauté de 1948 à 1954. Présentée et publiée ici, cette correspondance témoigne des dernières années de la vie de Colette et de certains traits de sa personnalité.

MENTON SOUS LE RÈGNE DES PRINCES LOUIS I<sup>er</sup> ET ANTOINE I<sup>er</sup> (1662-1731)

Article du Numéro 16 - 1992 - MENTON SOUS LE RÈGNE DES PRINCES LOUIS Ier ET ANTOINE Ier (1662-1731)

Cette étude traite de l’évolution de Menton sous l’impulsion des deux successeurs du prince Honoré II. Sous le règne de Louis Ier (1662-1701), Menton développe son commerce des citrons et devient le premier port de la Principauté tandis que la société mentonnaise se diversifie par l’ascension d’un petit groupe de noble et d’une bourgeoisie commerçante. Cette situation se stabilise sous le règne de son successeur, le prince Antoine Ier (1701-1731).

MENTON SOUS LE RÈGNE DES PRINCES LOUIS Ier ET ANTOINE Ier (1662-1731) - 1992

Stéphane VILAREM
Résumé

Cette étude traite de l’évolution de Menton sous l’impulsion de deux successeurs du prince Honoré II. Sous le règne de Louis Ier (1662-1701), Menton développe son commerce des citrons et devient le premier port de la Principauté tandis que la société mentonnaise se diversifie par l’ascension d’un petit groupe de noble et d’une bourgeoisie commerçante. Cette situation se stabilise sous le règne de son successeur, le prince Antoine Ier (1701-1731).

IN MEMORIAM: STÉPHANE VILAREM

Article du Numéro 16 - 1992 - IN MEMORIAM: STÉPHANE VILAREM

Télécharger

IN MEMORIAM: STÉPHANE VILAREM - 1992

Résumé
Fermer le Détail

Numéro 15 - 1991

Résumé

Population et société monégasques sont de nouveau analysées à travers un article très vaste, s’appuyant sur un document original et unique. L’épaisseur spirituelle de cette même société est illustrée par l’exemple de la confrérie des Pénitents Blancs dans une autre étude. La princesse Marie de Lorraine permet également d’élargir encore notre vision de cette époque, tandis que, pour le XIXe siècle, on retrouve les personnages de Nietzche et de Wagner et l’opéra de Monte-Carlo.

Voir le Détail
LES PENITENTS BLANCS DE MONACO ET LEURS CHAPELLES

Article du Numéro 15 - 1991 - LES PENITENTS BLANCS DE MONACO ET LEURS CHAPELLES

L’article retrace l’histoire de la confrérie des Pénitents blancs à Monaco, depuis leur origine aux XIIIe et XIVe siècles, jusqu’à leur disparition pendant la période révolutionnaire à la fin du XVIIIe siècle. L’auteur évoque également les fêtes, les cérémonies, les offices et les coutumes liés à la fonction des Pénitent blancs ainsi que les chapelles qui leur était dédiées.

LES PENITENTS BLANCS DE MONACO ET LEURS CHAPELLES - 1991

Louis BAUDOIN
Résumé

L’article retrace l’histoire de la confrérie des Pénitents blancs à Monaco, depuis leur origine aux XIIIe et XIVe siècles, jusqu’à leur disparition pendant la période révolutionnaire à la fin du XVIIIe siècle. L’auteur évoque également les fêtes, les cérémonies, les offices et les coutumes liés à la fonction des Pénitent blancs ainsi que les chapelles qui leur était dédiées.

NIETZSCHE ET WAGNER

Article du Numéro 15 - 1991 - NIETZSCHE ET WAGNER

À la fin du XIXe siècle, Nietzsche, grand amateur de musique, se rend fréquemment à Nice pour la saison d’hiver et apprécie assister à des concerts à Monte-Carlo. Alors que sa relation avec Wagner est de plus en plus orageuse, il ressent un profond bouleversement à l’écoute du prélude de Parsifal, lors d’un concert classique donné en décembre 1886. Cet épisode marque pourtant une étape, celle de la redécouverte de la musique française et italienne, plus légère que la gravité wagnérienne.

NIETZSCHE ET WAGNER - 1991

Mireille DUPONTHIEUX
Résumé

À la fin du XIXe siècle, Nietzsche, grand amateur de musique, se rend fréquemment à Nice pour la saison d’hiver et apprécie assister à des concerts à Monte-Carlo. Alors que sa relation avec Wagner est de plus en plus orageuse, il ressent un profond bouleversement à l’écoute du prélude de Parsifal, lors d’un concert classique donné en décembre 1886. Cet épisode marque pourtant une étape, celle de la redécouverte de la musique française et italienne, plus légère que la gravité wagnérienne.

 

PARSIFAL AU THÉÂTRE DE MONTE-CARLO

Article du Numéro 15 - 1991 - PARSIFAL AU THÉÂTRE DE MONTE-CARLO

Au début du XXe siècle, le grand rêve de Raoul Gunsbourg, directeur du Théâtre de Monte-Carlo de 1893 à 1951, est la création de Parsifal, de Wagner. Ce projet s’annonce compliqué car le compositeur a assuré l’exclusivité de sa partition à son théâtre de Bayreuth pour une période de trente années après sa mort, soit jusqu’au 1er janvier 1914. Gunsbourg réalise son rêve en janvier 1914 sur la scène de Monte-Carlo, et obtient un grand succès public et critique.

PARSIFAL AU THÉÂTRE DE MONTE-CARLO - 1991

Georges FAVRE
Résumé

Au début du XXe siècle, le grand rêve de Raoul Gunsbourg, directeur du Théâtre de Monte-Carlo de 1893 à 1951, est la création de Parsifal, de Wagner. Ce projet s’annonce compliqué car le compositeur a assuré l’exclusivité de sa partition à son théâtre de Bayreuth pour une période de trente années après sa mort, soit jusqu’au 1er janvier 1914. Gunsbourg réalise son rêve en janvier 1914 sur la scène de Monte-Carlo, et obtient un grand succès public et critique.

LE SÉJOUR DE BANVILLE À MONACO OU LA DÉCOUVERTE DE L'EDEN

Article du Numéro 15 - 1991 - LE SÉJOUR DE BANVILLE À MONACO OU LA DÉCOUVERTE DE L'EDEN

En 1859, Théodore de Banville part pour Nice et y demeure sept mois. Il écrit plusieurs chroniques qui paraissent en feuilleton dans Le Moniteur Universel, du 7 janvier au 6 juin 1860. Ces chroniques sont ensuite rassemblées en un volume intitulé La Mer de Nice, dans lequel il consacre cinq chapitres à la Principauté de Monaco. Ces pages, au caractère lyrique, évoquent tous les aspects de la ville et de ses habitants et présentent la Principauté comme un paradis terrestre.

LE SÉJOUR DE BANVILLE À MONACO OU LA DÉCOUVERTE DE L'EDEN - 1991

Yves-Alain FAVRE
Résumé

En 1859, Théodore de Banville part pour Nice et y demeure sept mois. Il écrit plusieurs chroniques qui paraissent en feuilleton dans Le Moniteur Universel, du 7 janvier au 6 juin 1860. Ces chroniques sont ensuite rassemblées en un volume intitulé « La Mer de Nice », dans lequel il consacre cinq chapitres à la Principauté de Monaco. Ces pages, au caractère lyrique, évoquent tous les aspects de la ville et de ses habitants et présentent la Principauté comme un paradis terrestre.

POPULATION ET SOCIÉTÉ MONÉGASQUE AU XVII<sup>e</sup> SIÈCLE D'APRÈS LES STATUS ANIMARUM DE DON PACCHIERO

Article du Numéro 15 - 1991 - POPULATION ET SOCIÉTÉ MONÉGASQUE AU XVIIe SIÈCLE D'APRÈS LES STATUS ANIMARUM DE DON PACCHIERO

S’appuyant sur les Status Animarum de Don Pacchiero, qui sont des recensements de Monaco au XVIIe siècle, cette étude, avec l’aide d’outils statistiques, aborde de très nombreux aspects pouvant permettre de mieux appréhender la nature de la population de Monaco au XVIIe siècle : pyramide des âges, espérance de vie, catégories sociales, cadre familial, patronymes et prénoms, statuts des étrangers, mouvements de population, domesticité, métiers, etc…

POPULATION ET SOCIÉTÉ MONÉGASQUE AU XVIIe SIÈCLE D'APRÈS LES STATUS ANIMARUM DE DON PACCHIERO - 1991

Inès PASSET / Claude PASSET
Résumé

S’appuyant sur les Status Animarum de Don Pacchiero, qui sont des recensements de Monaco au XVIIe siècle, cette étude, avec l’aide d’outils statistiques, aborde de très nombreux aspects pouvant permettre de mieux appréhender la nature de la population de Monaco au XVIIe siècle : pyramide des âges, espérance de vie, catégories sociales, cadre familial, patronymes et prénoms, statuts des étrangers, mouvements de population, domesticité, métiers, etc…

LA PRINCESSE MARIE DE LORRAINE, TÉMOIN DE SON TEMPS

Article du Numéro 15 - 1991 - LA PRINCESSE MARIE DE LORRAINE, TÉMOIN DE SON TEMPS

Fille de Louis Ier de Lorraine, comte d’Armagnac, Marie de Lorraine épouse le prince Antoine Ier de Monaco à Versailles en 1688. La princesse ne s’entend guère avec son époux ; elle reste à Versailles où elle tient une place brillante à la Cour de France et n’apparaît que très rarement à Monaco. Elle s’éteint en 1724. À travers la vie de Marie de Lorraine, cette étude tente, entre autre, d’illustrer certains traits de son époque.

LA PRINCESSE MARIE DE LORRAINE, TÉMOIN DE SON TEMPS - 1991

Jean-Baptiste ROBERT
Résumé

Fille de Louis Ier de Lorraine, comte d’Armagnac, Marie de Lorraine épouse le prince Antoine Ier de Monaco à Versailles en 1688. La princesse ne s’entend guère avec son époux ; elle reste à Versailles où elle tient une place brillante à la Cour de France et n’apparait que très rarement à Monaco. Elle s’éteint en 1724. À travers la vie de Marie de Lorraine, cette étude tente, entre autre, d’illustrer certains traits de son époque.

Fermer le Détail