Numéro 14 - 1990

Résumé

Deux études importantes sont publiées dans ce numéro. D’une part, la peste à Monaco, et notamment l’épisode de 1631, et d’autre part les voyages du prince Albert Ier en Afrique. Les arts ont toujours une place de choix, avec la publication d’une correspondance musicale et les débuts du cinématographe. Thématique vaste, les fortifications contemporaines dans la région font l’objet d’une étude.

Voir le Détail
MONACO ET LA PESTE

Article du Numéro 14 - 1990 - MONACO ET LA PESTE

Au Moyen Âge et à l’époque moderne, la région sise entre Gênes et Marseille, vouée à de nombreuses activités maritimes, est exposée à présente toutes les conditions favorables à la propagation de la peste. Entre le XIVe et le XVIIIe siècle, ce fléau ravage la région de façon récurrente. Citée pour la première fois en 1406 à Monaco, la peste se répand plusieurs fois dans le pays jusqu’au terrible épisode de 1631. Une chronique anonyme du XVIIe siècle fait état de cette tristement fameuse épidémie.

 

MONACO ET LA PESTE - 1990

Maryse BIANCHERI / Franck BIANCHERI
Résumé

Au Moyen Âge et à l’époque moderne, la région sise entre Gêne et Marseille, vouée à de nombreuses activités maritimes, est exposée à toutes les conditions favorables à la propagation de la peste. Entre le XIVe et le XVIIIe siècle, ce fléau ravage la région de façon récurrente. Citée pour la première en 1406 à Monaco, la peste se répand plusieurs fois dans le pays jusqu’au terrible épisode de 1631. Une chronique anonyme du XVIIe siècle fait état de cette tristement fameuse épidémie.

L'ENVIRONNEMENT FORTIFIÉ DE MONACO AU XIX<sup>e</sup> SIÈCLE : LA LIGNE SÉRÉ DE RIVIÈRES DANS LES ALPES-MARITIMES

Article du Numéro 14 - 1990 - L'ENVIRONNEMENT FORTIFIÉ DE MONACO AU XIXe SIÈCLE : LA LIGNE SÉRÉ DE RIVIÈRES DANS LES ALPES-MARITIMES

Après la capitulation des armées françaises à Sedan en 1870, le gouvernement italien, qui marque une attitude de méfiance à l’égard de la France, fait voter en 1871 une loi relative à la restructuration du système défensif des Alpes. Le gouvernement français, en ce qui le concerne, confie le problème de la défense de ses frontières à un « Comité de Défense » dont l’âme est le général Séré de Rivières. Ce dernier s’attache à fortifier les régions frontalières, notamment les Alpes-Maritimes.

L'ENVIRONNEMENT FORTIFIÉ DE MONACO AU XIXe SIÈCLE : LA LIGNE SÉRÉ DE RIVIÈRES DANS LES ALPES-MARITIMES - 1990

Hyacinthe CHIAVASSA
Résumé

Après la capitulation des armées françaises à Sedan en 1870, le gouvernement italien, qui marque une attitude de méfiance à l’égard de la France, fait voter en 1871 une loi relative à la restructuration du système défensif des Alpes. Le gouvernement français, en ce qui le concerne, confie le problème de la défense de ses frontières à un « Comité de Défense » dont l’âme est le général Séré de Rivières. Ce dernier s’attache à fortifier les régions frontalières, notamment les Alpes-Maritimes.

DOCUMENTS D'ARCHIVES : UNE CORRESPONDANCE MUSICALE AU XVIII<sup>e</sup> SIÈCLE

Article du Numéro 14 - 1990 - DOCUMENTS D'ARCHIVES : UNE CORRESPONDANCE MUSICALE AU XVIIIe SIÈCLE

Faisant suite à la publication, dans le n°2 des Annales Monégasques, d’une première partie de la relation épistolaire entre Antoine Ier et son représentant à Paris, l’auditeur général Dominique Bernardony ou son secrétaire Le Page, cet article présente une autre partie de cette correspondance, limitée à la publication du premier semestre de 1730.

DOCUMENTS D'ARCHIVES : UNE CORRESPONDANCE MUSICALE AU XVIIIe SIÈCLE - 1990

Georges FAVRE
Résumé

Faisant suite à la publication, dans le n°2 des Annales Monégasques, d’une première partie de la relation épistolaire entre Antoine Ier et son représentant à Paris, l’auditeur général Dominique Bernardony ou son secrétaire Le Page, cet article présente une autre partie de cette correspondance, limitée à la publication du premier semestre de 1730.

LE PRINCE ALBERT I<sup>er</sup> ET L'AFRIQUE

Article du Numéro 14 - 1990 - LE PRINCE ALBERT Ier ET L'AFRIQUE

Le prince Albert Ier, bien que célèbre océanographe, est un explorateur de l’Afrique méconnu. Dans sa carrière de marin et de scientifique, ce continent tient une place particulière. À plusieurs reprises entre 1865 et 1921, il parcourt l’Afrique, en particulier la Tunisie, le Maroc, l’Algérie, l’Éthiopie et les îles Canaries. Le prince y découvre les sociétés locales et se livre a de très nombreuses parties de chasse.

LE PRINCE ALBERT Ier ET L'AFRIQUE - 1990

Robert MAESTRI
Résumé

Le prince Albert Ier, bien que célèbre océanographe, est un explorateur de l’Afrique méconnu. Dans sa carrière de marin et de scientifique, ce continent tient une place particulière. À plusieurs reprises entre 1865 et 1921, il parcourt l’Afrique, en particulier la Tunisie, le Maroc, l’Algérie, l’Éthiopie et les îles Canaries. Le prince y découvre les sociétés locales et se livre a de très nombreuses parties de chasse.

LES DÉBUTS DU CINÉMATOGRAPHE À MONACO

Article du Numéro 14 - 1990 - LES DÉBUTS DU CINÉMATOGRAPHE À MONACO

Le cinématographe naît en 1895 en France. Il apparaît deux ans plus tard à Monaco, mais reste épisodique jusqu’en 1908. En 1909 et 1910, le cinéma connaît un développement soudain, qui est cependant oblitéré par la guerre. À partir de 1919, il devient un élément quotidien de la vie monégasque.

LES DÉBUTS DU CINÉMATOGRAPHE À MONACO - 1990

Martine MARI
Résumé

Le cinématographe naît en 1895 en France. Il apparaît deux ans plus tard à Monaco, mais reste épisodique jusqu’en 1908. En 1909 et 1910, le cinéma connaît un développement soudain, qui est cependant oblitéré par la guerre. A partir de 1919, il devient un élément quotidien de la vie monégasque.

Fermer le Détail

Numéro 13 - 1989

Résumé

Ce numéro se consacre largement à l’histoire contemporaine. La période de la Révolution et de la chute de l’Empire font l’objet de deux articles. Concernant une époque plus récente, la revue décrit le passage de Maupassant en Principauté en 1887 et la publication des quelques pages fantaisistes au sujet de ce pays. Deux ans plus tard, Monaco participe à l’exposition universelle de 1889 qui présente les travaux du prince Albert Ier. La carrière militaire du prince Louis II achève ce tour d’horizon contemporain. Le « document d’archives » présente un manuscrit du XIXe au sujet de la fête de Sainte-Dévote.

Voir le Détail
LE PRINCE ALBERT DE MONACO ET L'EXPOSITION UNIVERSELLE DE 1889

Article du Numéro 13 - 1989 - LE PRINCE ALBERT DE MONACO ET L'EXPOSITION UNIVERSELLE DE 1889

Monaco prend part à l’Exposition universelle de 1889. La surface accordée à la Principauté est limitée mais l’emplacement bien situé. Le pavillon, édifié par Ernest Janty, et son jardin tendent à évoquer ce qui constitue l’image de Monaco : luminosité, couleurs, exubérance de la végétation. L’exposition permet, entre autres, de présenter le bilan des premières campagnes océanographiques du prince Albert. Les résultats obtenus, les instruments utilisés ainsi que la participation du prince à plusieurs congrès internationaux tenus durant l’Exposition, établissent son renom comme un scientifique de valeur.

LE PRINCE ALBERT DE MONACO ET L'EXPOSITION UNIVERSELLE DE 1889 - 1989

Jacqueline CARPINE-LANCRE
Résumé

Monaco prend part à l’Exposition universelle de 1889. La surface accordée à la Principauté est limitée mais l’emplacement bien situé. Le pavillon, édifié par Ernest Janty, et son jardin tendent à évoquer ce qui constitue l’image de Monaco : luminosité, couleurs, exubérance de la végétation. L’exposition permet, entre autres, de présenter le bilan des premières campagnes océanographiques du prince Albert. Les résultats obtenus, les instruments utilisés ainsi que la participation du prince à plusieurs congrès internationaux tenus durant l’Exposition, établissent son renom comme un scientifique de valeur.

LE PRINCE LOUIS II DE MONACO : SA CARRIÈRE MILITAIRE

Article du Numéro 13 - 1989 - LE PRINCE LOUIS II DE MONACO : SA CARRIÈRE MILITAIRE

Cet article retrace son parcours dans l’armée française. Après sa formation à Saint-Cyr et à l’école de cavalerie de Saumur, il est affecté au 1er régiment étranger et détaché au 2ème Chasseurs d’Afrique en octobre 1893. Pendant la Première Guerre mondiale, il est attaché à l’État-Major de la Ve armée. Chef d’escadron, il devient colonel au sortir de la guerre, avant que la mort de son père ne mette fin à sa carrière militaire.

LE PRINCE LOUIS II DE MONACO : SA CARRIÈRE MILITAIRE - 1989

Jacques DELALEU
Résumé

Cet article retrace son parcours dans l’armée française. Après sa formation à Saint-Cyr et à l’école de cavalerie de Saumur, il est affecté au 1er régiment étranger et détaché au 2ème Chasseurs d’Afrique en octobre 1893. Pendant la Première Guerre mondiale, il est attaché à l’État-Major de la Ve armée. Chef d’escadron, il devient colonel au sortir de la guerre, avant que la mort de son père ne mette fin à sa carrière militaire

LA PRINCIPAUTÉ DE MONACO À LA CHUTE DE L'EMPIRE NAPOLÉONIEN. LA RESTAURATION DES PRINCES (1814-1815)

Article du Numéro 13 - 1989 - LA PRINCIPAUTÉ DE MONACO À LA CHUTE DE L'EMPIRE NAPOLÉONIEN. LA RESTAURATION DES PRINCES (1814-1815)

À la chute de Napoléon, le sort de la Principauté de Monaco, qui a été annexée à la France, est incertain. Après de nombreuses tractations, les deux traités de Paris, du 30 mai 1814 et du 20 novembre 1815, rendent la Principauté aux Grimaldi, mais celle-ci est alors enclavée dans le royaume de Piémont-Sardaigne, dont l’emprise sur Monaco s’accroît considérablement.

LA PRINCIPAUTÉ DE MONACO À LA CHUTE DE L'EMPIRE NAPOLÉONIEN. LA RESTAURATION DES PRINCES (1814-1815) - 1989

Thierry GARBATINI
Résumé

À la chute de Napoléon, le sort de la Principauté de Monaco, qui a été annexée à la France, est incertain. Après de nombreuses tractations, les deux traités de Paris, du 30 mai 1814 et du 20 novembre 1815, rendent la Principauté aux Grimaldi, mais celle-ci est alors enclavée dans le royaume de Piémont-Sardaigne, dont l’emprise sur Monaco s’accroit considérablement.

NOTES SUR L'ORIGINALITÉ DE LA RÉVOLUTION MONÉGASQUE (1792-1793)

Article du Numéro 13 - 1989 - NOTES SUR L'ORIGINALITÉ DE LA RÉVOLUTION MONÉGASQUE (1792-1793)

À l'automne 1792, la Principauté connaît une série de troubles. Elle est annexée à la France en février 1793. Cet épisode ressemble à une parenthèse accidentelle dans l’histoire de Monaco. Néanmoins, l’auteur tente de déterminer si la révolution monégasque est une importation française, subie par la population, ou si celle-ci y prend une part active.

NOTES SUR L'ORIGINALITÉ DE LA RÉVOLUTION MONÉGASQUE (1792-1793) - 1989

Jean-Baptiste ROBERT
Résumé

En automne 1792, la Principauté connaît une série de troubles. Elle est annexée à la France en février 1793. Cet épisode ressemble à une parenthèse accidentelle dans l’histoire de Monaco. Néanmoins, l’auteur tente de déterminer si la révolution monégasque est une importation française, subie par la population, ou si celle-ci y prend une part active.

GUY DE MAUPASSANT À MONACO : UNE BRÈVE ESCALE

Article du Numéro 13 - 1989 - GUY DE MAUPASSANT À MONACO : UNE BRÈVE ESCALE

À la suite d’un bref séjour à Monaco, en avril 1887, Guy de Maupassant, alors âgé de 37 ans et déjà célèbre, consacre à la Principauté quelques pages fantaisistes dans un recueil intitulé Sur l’eau. Ce texte, destiné à faire sourire, présente Monaco comme un État sans puissance militaire, sans force morale et religieuse, sans véritable système judiciaire, dont le souverain use d’une vaine autorité et dont les sujets n’ont pas d’épaisseur.

GUY DE MAUPASSANT À MONACO : UNE BRÈVE ESCALE - 1989

Martine ROUSSEAU-CHATELAIN
Résumé

À la suite d’un bref séjour à Monaco, en avril 1887, Guy de Maupassant, alors âgé de 37 ans et déjà célèbre, consacre à la Principauté quelques pages fantaisistes dans un recueil intitulé « Sur l’eau ». Ce texte, destiné à faire sourire, présente Monaco comme un État sans puissance militaire, sans force morale et religieuse, sans véritable système judiciaire, dont le souverain use d’une vaine autorité et dont les sujets n’ont pas d’épaisseur.

DOCUMENTS D'ARCHIVES : « LA FÊTE DE SAINTE-DÉVOTE, PROTECTRICE DE MONACO », D’APRÈS LE MANUSCRIT DE LOUIS-VINCENT BOSIO (1843)

Article du Numéro 13 - 1989 - DOCUMENTS D'ARCHIVES : « LA FÊTE DE SAINTE-DÉVOTE, PROTECTRICE DE MONACO », D’APRÈS LE MANUSCRIT DE LOUIS-VINCENT BOSIO (1843)

Louis-Vincent Bosio a rédigé un manuscrit, autour des années 1840-1843, intitulé Notices sur Monaco. Ce texte est un témoignage très estimable sur la vie quotidienne à Monaco dans les dernières années du XVIIIe siècle et au début du XIXe. L’article est une publication de l’un des chapitres de ces notices, intitulé « Fête de Sainte-Dévote, protectrice de Monaco ». 

DOCUMENTS D'ARCHIVES : « LA FÊTE DE SAINTE-DÉVOTE, PROTECTRICE DE MONACO », D’APRÈS LE MANUSCRIT DE LOUIS-VINCENT BOSIO (1843) - 1989

Résumé

Louis-Vincent Bosio a rédigé un manuscrit, autour des années 1840-1843, intitulé Notices sur Monaco. Ce texte est un témoignage très estimable sur la vie quotidienne à Monaco dans les dernières années du XVIIIe siècle et au début du XIXe. L’article est une publication de l’un des chapitres de ces notices, intitulé « Fête de Sainte-Dévote, protectrice de Monaco ».

Fermer le Détail

Numéro 12 - 1988

Résumé

Deux articles mettent en lumière une anecdote liée à l’histoire du Palais : la mort du Duc d’York, frère du roi George III d’Angleterre, à Monaco en 1767. Tandis que le parcours, le décès et les funérailles du Duc d’York font l’objet d’une première étude, un autre article présente la visite en Angleterre du prince Honoré III à la suite de cet épisode tragique. La thématique patrimoniale est présente grâce à des travaux sur le Palais de Carnolès et sur les anciennes orgues de l’église Saint-Nicolas. Le numéro revient également sur la Contre-révolution dans la région, ainsi que sur le parcours exceptionnel de Raoul Gunsbourg, directeur du théâtre de Monte-Carlo pendant six décennies.

Voir le Détail
LE VOYAGE DU PRINCE HONORÉ III EN ANGLETERRE (1768) (D'APRÈS LES LETTRES ET RAPPORTS DU GÉNÉRAL MILLO)

Article du Numéro 12 - 1988 - LE VOYAGE DU PRINCE HONORÉ III EN ANGLETERRE (1768) (D'APRÈS LES LETTRES ET RAPPORTS DU GÉNÉRAL MILLO)

À la suite du décès du duc d’York, frère du roi George III, à Monaco, en septembre 1767, le prince Honoré III est invité en Angleterre en avril et mai 1768. Reçu à la Cour, il bénéficie d’un accueil des plus empressés, entre revues, dîners et réceptions. Honoré III visite aussi Oxford, Cambridge, Portsmouth, Bristol, Newmarket et Bath.

LE VOYAGE DU PRINCE HONORÉ III EN ANGLETERRE (1768) (D'APRÈS LES LETTRES ET RAPPORTS DU GÉNÉRAL MILLO) - 1988

René DIANA
Résumé

À la suite du décès du duc d’York, frère du roi George III, à Monaco, en septembre 1767, le prince Honoré III est invité en Angleterre en avril et mai 1768. Reçu à la Cour, il bénéficie d’un accueil des plus empressés, entre revues, dîners et réceptions. Honoré III visite aussi Oxford, Cambridge, Portsmouth, Bristol, Newmarket et Bath.

RAOUL GUNSBOURG, EXCEPTIONNEL DIRECTEUR DU THÉÂTRE DE MONTE-CARLO

Article du Numéro 12 - 1988 - RAOUL GUNSBOURG, EXCEPTIONNEL DIRECTEUR DU THÉÂTRE DE MONTE-CARLO

Après avoir dirigé le Théâtre de Lille et l’Opéra de Nice, Raoul Gunsbourg prend la direction du Théâtre de Monte-Carlo en 1892. Jeune, dynamique et extrêmement doué, il transforme cette institution en un haut lieu de l’art lyrique mondial. Il en reste directeur pendant près de six décennies, jusqu’à sa mort en 1951, à l’âge de 95 ans.

RAOUL GUNSBOURG, EXCEPTIONNEL DIRECTEUR DU THÉÂTRE DE MONTE-CARLO - 1988

Paule DRUILHE-FAVRE
Résumé

Après avoir dirigé le Théâtre de Lille et l’Opéra de Nice, Raoul Gunsbourg prend la direction du Théâtre de Monte-Carlo en 1892. Jeune, dynamique et extrêmement doué, il transforme cette institution en un haut lieu de l’art lyrique mondial. Il en reste directeur pendant près de six décennies, jusqu’à sa mort en 1951, à l’âge de 95 ans.

LA CONTRE-RÉVOLUTION DANS L'EX-COMTÉ DE NICE ET L'EX-PRINCIPAUTÉ DE MONACO (1792-1814). LES BARBETS RÉSISTANTS OU BRIGANDS DU PAYS NIÇOIS

Article du Numéro 12 - 1988 - LA CONTRE-RÉVOLUTION DANS L'EX-COMTÉ DE NICE ET L'EX-PRINCIPAUTÉ DE MONACO (1792-1814). LES BARBETS RÉSISTANTS OU BRIGANDS DU PAYS NIÇOIS

Cette étude porte sur les formes prises par la contre-révolution dans l’ancien Comté de Nice pendant près d’un quart de siècle, de la conquête révolutionnaire, jusqu’à la restauration sarde de 1814. L’auteur évoque notamment les barbets, ces milices irrégulières constituées en réaction aux excès commis par les troupes françaises installées dans Nice.

LA CONTRE-RÉVOLUTION DANS L'EX-COMTÉ DE NICE ET L'EX-PRINCIPAUTÉ DE MONACO (1792-1814). LES BARBETS RÉSISTANTS OU BRIGANDS DU PAYS NIÇOIS - 1988

Michel-André IAFELICE
Résumé

Cette étude porte sur les formes prises par la contre-révolution dans l’ancien Comté de Nice pendant près d’un quart de siècle, de la conquête révolutionnaire, jusqu’à la restauration sarde de 1814. L’auteur évoque notamment les barbets, ces milices irrégulières constituées en réaction aux excès commis par les troupes françaises installées dans Nice.

UNE DEMEURE PRINCIÈRE : LE PALAIS DE CARNOLÈS

Article du Numéro 12 - 1988 - UNE DEMEURE PRINCIÈRE : LE PALAIS DE CARNOLÈS

Au XVIIIe siècle, le prince Antoine Ier fait construire un palais entouré de vergers aux portes de Menton. Richement décoré, ce Palais de Carnolès, au caractère de Trianon, devient la résidence d’été des princes de Monaco. Le prince Charles III se sépare de cette propriété en 1863. Le palais devient ensuite un casino de jeux, une villa, un cabinet d’architecture et enfin un musée. Il est inscrit au titre des monuments historiques en septembre 1969.

UNE DEMEURE PRINCIÈRE : LE PALAIS DE CARNOLÈS - 1988

Jacqueline MARTIAL-SALM
Résumé

Au XVIIIe siècle, le prince Antoine Ier fait construire un palais entouré de vergers aux portes de Menton. Richement décoré, ce Palais de Carnolès, au caractère de Trianon, devient la résidence d’été des princes de Monaco. Le prince Charles III se sépare de cette propriété en 1863. Le palais devient ensuite un casino de jeux, une villa, un cabinet d’architecture et enfin un musée. Il est inscrit au titre des monuments historiques en septembre 1969.

LES ANCIENNES ORGUES DE L'ÉGLISE SAINT-NICOLAS DE MONACO

Article du Numéro 12 - 1988 - LES ANCIENNES ORGUES DE L'ÉGLISE SAINT-NICOLAS DE MONACO

S’appuyant en particulier sur la chronique du curé Don Dominique Pacchiero de 1638 à 1656, mais aussi sur des correspondances, registres et documents iconographiques plus tardifs, l’auteur étudie les anciennes orgues de l’Église Saint-Nicolas, sur le rocher de Monaco. Il s’intéresse à leur origine et leur restauration, ainsi qu’aux organistes du XVIIe siècle.

LES ANCIENNES ORGUES DE L'ÉGLISE SAINT-NICOLAS DE MONACO - 1988

Claude PASSET
Résumé

S’appuyant en particulier sur la chronique du curé Don Dominique Pacchiero de 1638 à 1656, mais aussi sur des correspondances, registres et documents iconographiques plus tardifs, l’auteur étudie les anciennes orgues de l’Église Saint-Nicolas, sur le rocher de Monaco. Il s’intéresse à leur origine et leur restauration, ainsi qu’aux organistes au XVIIe siècle.

ÉDOUARD-AUGUSTE, DUC D'YORK (1739-1767)

Article du Numéro 12 - 1988 - ÉDOUARD-AUGUSTE, DUC D'YORK (1739-1767)

L’auteur retrace succinctement le parcours d’Édouard-Auguste, duc d’York, deuxième fils du prince de Galles et d’Augusta de Saxe, frère du roi Georges III, de sa naissance en 1739 à sa mort à Monaco en 1767, avant de rappeler les honneurs rendus à sa dépouille par le prince Honoré III et le déroulement des funérailles à Westminster.

ÉDOUARD-AUGUSTE, DUC D'YORK (1739-1767) - 1988

Stéphane VILAREM
Résumé

L’auteur retrace succinctement le parcours d’Édouard-Auguste, duc d’York, deuxième fils du prince de Galles et d’Augusta de Saxe, frère du roi Georges III, de sa naissance en 1739 à sa mort à Monaco en 1767, avant de rappeler les honneurs rendus à sa dépouille par le prince Honoré III et le déroulement des funérailles à Westminster.

Fermer le Détail

Numéro 11 - 1987

Résumé

Quatre articles illustrent différents épisodes marquants de l’histoire moderne à Monaco. Tout d’abord les rapports entre Espagnols et Monégasques à l’époque de Charles Quint, en des temps d’échanges diplomatiques, puis la vie de Charlotte-Catherine de Gramont, par laquelle on s’intéresse à la Cour de France, et enfin, l’avènement, fastueux du prince Honoré III, dont la pompe évoque, là aussi, une vie de cour à l’image de l’exemple français. La présentation d’une correspondance de Montaigne et du Maréchal de Matignon permet d’évoquer l’histoire de la Guyenne au XVIe siècle. Le droit de la mer, l’histoire religieuse et la paléontologie humaine font aussi l’objet d’articles dans ce numéro.

Voir le Détail
L'AVENÈMENT DU PRINCE HONORÉ III (16-30 MAI 1734)

Article du Numéro 11 - 1987 - L'AVENÈMENT DU PRINCE HONORÉ III (16-30 MAI 1734)

Au mois de mai 1734, Honoré Grimaldi, qui prend le nom d’Honoré III, accède au trône de Monaco. C’est le sixième prince de Monaco, mais c’est la première fois qu’un avènement est célébré en grande pompe. Honoré III, âgé de 13 ans, succède à son père, Jacques Ier, qui vient d’abdiquer en sa faveur deux ans après la mort de sa mère, la princesse régnante Louise-Hippolyte. Cet article fait la description des cérémonies fastueuses données en cette occasion, qui s’étendent sur une quinzaine de jours.

L'AVENÈMENT DU PRINCE HONORÉ III (16-30 MAI 1734) - 1987

Régis LECUYER
Résumé

Au mois de mai 1734, Honoré Grimaldi, qui prend le nom d’Honoré III, accède au trône de Monaco. C’est le sixième prince de Monaco, mais c’est la première fois qu’un avènement est célébré en grande pompe. Honoré III, âgé de 13 ans, succède à son père, Jacques Ier, qui vient d’abdiquer en sa faveur deux ans après la mort de sa mère, la princesse régnante Louis-Hippolyte. Cet article fait la description des cérémonies fastueuses données en cette occasion, qui s’étendent sur une quinzaine de jours.

LES COMMUNAUTÉS RELIGIEUSES SOUS LES RÈGNES DES PRINCES CHARLES III ET ALBERT I<sup>er</sup> (1860-1910)

Article du Numéro 11 - 1987 - LES COMMUNAUTÉS RELIGIEUSES SOUS LES RÈGNES DES PRINCES CHARLES III ET ALBERT Ier (1860-1910)

À partir de la deuxième moitié du XXe siècle et la mise en place de l’autonomie religieuse de la Principauté, une multitude de communautés religieuses s’installe à Monaco. Bénédictins, camaldules ermites, carmes, carmélites, dames de Saint-Maur, dominicaines, franciscains, jésuites et de nombreux autres ordres et congrégations trouvent à Monaco un refuge à une époque au cours de laquelle ces communautés sont de plus en plus inquiétées dans les pays voisins par des interventions de l’État.

LES COMMUNAUTÉS RELIGIEUSES SOUS LES RÈGNES DES PRINCES CHARLES III ET ALBERT Ier (1860-1910) - 1987

Wolfgang MAIER
Résumé

À partir de la deuxième moitié du XXe siècle et la mise en place de l’autonomie religieuse de la Principauté, une multitude de communautés religieuses s’installe à Monaco. Bénédictins, camaldules ermites, carmes, carmélites, Dames de Saint-Maur, dominicaines, franciscains, jésuites et de nombreux autres ordres et congrégations trouvent à Monaco un refuge à une époque au cours de laquelle ces communautés sont de plus en plus inquiétées dans les pays voisins par des interventions de l’État.

UN TRÉSOR PEU CONNU DES ARCHIVES DU PALAIS PRINCIER : LES LETTRES DE MICHEL DE MONTAIGNE AU MARÉCHAL DE MATIGNON

Article du Numéro 11 - 1987 - UN TRÉSOR PEU CONNU DES ARCHIVES DU PALAIS PRINCIER : LES LETTRES DE MICHEL DE MONTAIGNE AU MARÉCHAL DE MATIGNON

Les Archives du Palais de Monaco renferment, depuis le XVIIIe siècle, une série de quatorze lettres adressées par Montaigne au maréchal de Matignon dans le dernier quart du XVIe siècle. Il s’agit de l’ensemble de lettres le plus important que l’on possède de cet écrivain. Cette correspondance, datée de 1582 à 1585, éclaire le rôle du philosophe pendant les événements marquants de cette époque, notamment en Guyenne.

UN TRÉSOR PEU CONNU DES ARCHIVES DU PALAIS PRINCIER : LES LETTRES DE MICHEL DE MONTAIGNE AU MARÉCHAL DE MATIGNON - 1987

Dr. Francis POTTIEE-SPERRY
Résumé

Les Archives du Palais de Monaco renferment, depuis le XVIIIe siècle, une série de quatorze lettres adressées par Montaigne au maréchal de Matignon dans le dernier quart du XVIe siècle. Il s’agit de l’ensemble de lettres le plus important que l’on possède de cet écrivain. Cette correspondance, datée de 1582 à 1585, éclaire le rôle du philosophe pendant les événements marquants de cette époque, notamment en Guyenne.

SUR LES PAS D'UNE PRINCESSE DE MONACO : CHARLOTTE-CATHERINE DE GRAMONT

Article du Numéro 11 - 1987 - SUR LES PAS D'UNE PRINCESSE DE MONACO : CHARLOTTE-CATHERINE DE GRAMONT

Charlotte-Catherine de Gramont est la première princesse française de Monaco. Née en 1638 ou 1639, elle épouse le prince Louis Ier de Monaco, avec la bénédiction de Louis XIV, en 1660 et donne naissance à trois enfants. Le couple réside à la cour de Louis XIV. Charlotte-Catherine devient surintendante de la maison de Madame, Henriette d’Angleterre. D’une grande beauté, elle attire les courtisans et entretient une relation de quelques mois avec le roi.

SUR LES PAS D'UNE PRINCESSE DE MONACO : CHARLOTTE-CATHERINE DE GRAMONT - 1987

Jean ROBERT
Résumé

Charlotte-Catherine de Gramont est la première princesse française de Monaco. Né en 1638 ou 1639, elle épouse le prince Louis Ier de Monaco, avec la bénédiction de Louis XIV, en 1660 et donne naissance à trois enfants. Le couple réside à la cour de Louis XIV. Charlotte-Catherine devient surintendante de la maison de Madame, Henriette d’Angleterre. D’une grande beauté, elle attire les courtisans et entretient une relation de quelques mois avec le roi.

LA SEIGNEURIE DE MONACO VUE PAR LES ESPAGNOLS AU TEMPS DE CHARLES QUINT

Article du Numéro 11 - 1987 - LA SEIGNEURIE DE MONACO VUE PAR LES ESPAGNOLS AU TEMPS DE CHARLES QUINT

Si le règne de Charles Quint couvre à peine le premier tiers des 117 ans du protectorat espagnol sur Monaco, la présente étude ne s’étend que sur deux ans (1533-1534) à cause de la nature des sources disponibles. Il s’agit d’une correspondance échangée entre un diplomate espagnol à Monaco, Francisco de Valenzuela, et la Chancellerie impériale. Cette correspondance permet d’éclairer les rapports entre Monaco et l’Espagne dans une période d’intensification des activités diplomatiques.

LA SEIGNEURIE DE MONACO VUE PAR LES ESPAGNOLS AU TEMPS DE CHARLES QUINT - 1987

Jean-Baptiste ROBERT
Résumé

Si le règne de Charles Quint couvre à peine le premier tiers des 117 ans du protectorat espagnol sur Monaco, la présente étude ne s’étend que sur deux ans (1533-1534) à cause de la nature des sources disponibles. Il s’agit d’une correspondance échangée entre un diplomate espagnol à Monaco, Francisco de Valenzuela, et la Chancellerie impériale. Cette correspondance permet d’éclairer les rapports entre Monaco et l’Espagne dans une période d’intensification des activités diplomatiques.

LES GROTTES DE GRIMALDI

Article du Numéro 11 - 1987 - LES GROTTES DE GRIMALDI

À la frontière entre la France et l’Italie, près de Menton, des formations marines présentent, en bordure de la mer, un escarpement de 100 mètres d’altitude. Au pied de cette barre s’ouvrent les grottes de Grimaldi, aussi appelées grottes des Balzi Rossi. Des outils et statuettes en pierre taillée, des sépultures humaines et des gravures pariétales y ont été découvertes à partir du milieu du XIXe siècle, permettant de prouver une occupation par l’homme au Paléolithique.

LES GROTTES DE GRIMALDI - 1987

Suzanne SIMONE
Résumé

À la frontière entre la France et l’Italie, près de Menton, des formations marines présentent, en bordure de la mer, un escarpement de 100 mètres d’altitude. Au pied de cette barre s’ouvrent les grottes de Grimaldi, aussi appelées grottes des Balzi Rossi. Des outils et statuettes en pierre taillée, des sépultures humaines et des gravures pariétales y ont été découvertes à partir du milieu du XIXe siècle, permettant de prouver une occupation par l’homme au Paléolithique.

L'ACTION HUMANITAIRE DU PRINCE ALBERT I<sup>er</sup> DANS L'ÉLABORATION DU DROIT DE MER

Article du Numéro 11 - 1987 - L'ACTION HUMANITAIRE DU PRINCE ALBERT Ier DANS L'ÉLABORATION DU DROIT DE MER

Éprouvé par les risques de la navigation, le prince Albert Ier manifeste la volonté de mettre son expérience et ses connaissances de navigateur au service de la protection des gens de mer et des naufragés. À l’aube du XXe siècle, si le droit international de la mer commence à poindre, l’assistance réciproque des navigateurs ne constitue qu’un devoir moral. Les interventions du prince aboutissent à la création de l’Association Internationale de la Marine et à la tenue de son premier Congrès à Monaco en avril 1901.

 

L'ACTION HUMANITAIRE DU PRINCE ALBERT Ier DANS L'ÉLABORATION DU DROIT DE MER - 1987

René VIALATTE
Résumé

Éprouvé par les risques de la navigation, le prince Albert Ier manifeste la volonté de mettre son expérience et ses connaissances de navigateur au service de la protection des gens de mer et des naufragés. À l’aube du XXe siècle, si le droit international de la mer commence à poindre, l’assistance réciproque des navigateurs ne constitue qu’un devoir moral. Les interventions du prince aboutissent à la création de l’Association Internationale de la Marine et à la tenue de son premier Congrès à Monaco en avril 1901.

Fermer le Détail

Numéro 10 - 1986

Résumé

L’art est à l’honneur dans ce numéro. Après François-Joseph Bosio dans le numéro 9, un article présente le peintre Jean-Baptiste Bosio, son frère, tandis qu’un carnet de dessins anonymes de Monaco au XIXe siècle fait l’objet d’une publication. La tournée de l’Opéra de Monte-Carlo à Berlin en 1907 complète cette thématique artistique. La revue publie également des cartes et vues anciennes de la Principauté et la société monégasque du début de l’époque moderne est étudiée à travers la question des prénoms.

Voir le Détail
CLAUDINE ET LAMBERT GRIMALDI SEIGNEURS DE MONACO, MENTON ET ROQUEBRUNE AU XV<sup>e</sup> SIÈCLE

Article du Numéro 10 - 1986 - CLAUDINE ET LAMBERT GRIMALDI SEIGNEURS DE MONACO, MENTON ET ROQUEBRUNE AU XVe SIÈCLE

Seigneur de Monaco de 1458 à 1494, Lambert est un personnage éminent de l’histoire monégasque, connu pour avoir développé le commerce et le bien-être de ses sujets, et donné à sa seigneurie un lustre et une stabilité inconnus jusqu’à lui. Son épouse, Claudine de Monaco (1451-1515), est la fille du seigneur Catalan Grimaldi. Plus effacée que Lambert, elle joue cependant un rôle important dans l’intimité du foyer et se consacre à ses enfants à la mort de son mari.

CLAUDINE ET LAMBERT GRIMALDI SEIGNEURS DE MONACO, MENTON ET ROQUEBRUNE AU XVe SIÈCLE - 1986

Louis BAUDOIN
Résumé

Seigneur de Monaco de 1458 à 1494, Lambert est un personnage éminent de l’histoire monégasque, connu pour avoir développé le commerce et le bien-être de ses sujets, et donné à sa seigneurie un lustre et une stabilité inconnus jusqu’à lui. Son épouse, Claudine de Monaco (1451-1515), est la fille du seigneur Catalan Grimaldi. Plus effacée que Lambert, elle joue cependant un rôle important dans l’intimité du foyer et se consacre à ses enfants à la mort de son mari.

IMAGES DU PASSÉ : MONACO AU MILIEU DU XIX<sup>e</sup> SIÈCLE

Article du Numéro 10 - 1986 - IMAGES DU PASSÉ : MONACO AU MILIEU DU XIXe SIÈCLE

Cet article est un hommage à un artiste anonyme, par la publication de ses meilleurs dessins, non signés, conservés aux Archives du Palais Princier sous la forme d’un petit album. Ces dessins reproduisent avec minutie divers quartiers de Monaco aux alentours de 1857 ; ils sont présentés accompagnés de textes portant description des différents quartiers.

IMAGES DU PASSÉ : MONACO AU MILIEU DU XIXe SIÈCLE - 1986

Franck BIANCHERI
Résumé

Cet article est un hommage à un artiste anonyme, par la publication de ses meilleurs dessins, non signés, conservés aux Archives du Palais Princier sous la forme d’un petit album. Ces dessins reproduisent avec minutie divers quartiers de Monaco aux alentours de 1857 ; ils sont présentés accompagnés de textes portant description des différents quartiers.

MARSEILLE ET LE COMMERCE DES HUILES DE LA PRINCIPAUTÉ DE MONACO AU XVIII<sup>e</sup> SIÈCLE

Article du Numéro 10 - 1986 - MARSEILLE ET LE COMMERCE DES HUILES DE LA PRINCIPAUTÉ DE MONACO AU XVIIIe SIÈCLE

Au XVIIIe siècle, en dehors de l’épisode de la peste de 1720, Marseille apparaît comme la première place d’échange de l’huile d’olive. La Principauté de Monaco n’échappe pas à l’attraction commerciale de Marseille et, depuis Menton, Monaco et quelquefois Roquebrune, les liens et les transactions se multiplient. Pour décrire ce négoce, l’auteur s’appuie en particulier sur le fonds d’archives du Bureau de la Santé Maritime de Marseille.

MARSEILLE ET LE COMMERCE DES HUILES DE LA PRINCIPAUTÉ DE MONACO AU XVIIIe SIÈCLE - 1986

Patrick BOULANGER
Résumé

Au XVIIIe siècle, en dehors de l’épisode de la peste de 1720, Marseille apparaît comme la première place d’échange de l’huile d’olive. La Principauté de Monaco n’échappe pas à l’attraction commerciale de Marseille et, depuis Menton, Monaco et quelquefois Roquebrune, les liens et les transactions se multiplient. Pour décrire ce négoce, l’auteur s’appuie en particulier sur le fonds d’archives du Bureau de la Santé Maritime de Marseille.

LA CONQUÊTE DE LA ZÉLANDE PAR LES PAYS-BAS AU XIV<sup>e</sup> SIÈCLE. LE RÔLE DE RAINIER GRIMALDI, AMIRAL DE FRANCE, LORS DU COMBAT NAVAL DE ZIERIKZEE (1304)

Article du Numéro 10 - 1986 - LA CONQUÊTE DE LA ZÉLANDE PAR LES PAYS-BAS AU XIVe SIÈCLE. LE RÔLE DE RAINIER GRIMALDI, AMIRAL DE FRANCE, LORS DU COMBAT NAVAL DE ZIERIK...

Récit des différents sièges de Zierikzee (1303-1304) en Zélande, et du combat naval d’août 1304, pendant lequel une flotte franco-hollando-génoise, commandée par l'amiral de France Rainier Ier Grimaldi, attaque et anéantit l'escadre flamande sur cette même place après deux jours de lutte.

LA CONQUÊTE DE LA ZÉLANDE PAR LES PAYS-BAS AU XIVe SIÈCLE. LE RÔLE DE RAINIER GRIMALDI, AMIRAL DE FRANCE, LORS DU COMBAT NAVAL DE ZIERIKZEE (1304) - 1986

Marinus Pieter de BRUIN / Huib UIL
Résumé

Récit des différents sièges de Zierikzee (1303-1304) en Zélande, et du combat naval d’août 1304, pendant lequel une flotte franco-hollando-génoise, commandée par l'amiral de France Rainier Ier Grimaldi, attaque et anéantit l'escadre flamande sur cette même place après deux jours de lutte.

PARFUM D'ANCIEN RÉGIME : LETTRES DE JOSEPH GRIMALDI À SON FRÈRE, LE DUC DE VALENTINOIS (1786 et 1787)

Article du Numéro 10 - 1986 - PARFUM D'ANCIEN RÉGIME : LETTRES DE JOSEPH GRIMALDI À SON FRÈRE, LE DUC DE VALENTINOIS (1786 et 1787)

Publication de dix lettres écrites entre 1786 et 1787 par Joseph Grimaldi à son frère aîné Honoré, alors du Duc de Valentinois, mais qui sera brièvement prince de Monaco sous le nom d’Honoré IV. Cette correspondance, d’ordre familial, vaut par sa spontanéité, son style et la façon de M. de Grimaldi donne de lui-même et de son entourage une image prise sur le vif.

PARFUM D'ANCIEN RÉGIME : LETTRES DE JOSEPH GRIMALDI À SON FRÈRE, LE DUC DE VALENTINOIS (1786 et 1787) - 1986

René DIANA
Résumé

Publication de dix lettres écrites entre 1786 et 1787 par Joseph Grimaldi à son frère aîné Honoré, alors du Duc de Valentinois, mais qui sera brièvement prince de Monaco sous le nom d’Honoré IV. Cette correspondance, d’ordre familial, vaut par sa spontanéité, son style et la façon de M. de Grimaldi donne de lui-même et de son entourage une image prise sur le vif.

L'OPÉRA DE MONTE-CARLO À BERLIN EN 1907

Article du Numéro 10 - 1986 - L'OPÉRA DE MONTE-CARLO À BERLIN EN 1907

Sous le règne du prince Albert Ier, au début du XXe siècle, les relations entre le Palais de Monaco et l’Allemagne sont particulièrement cordiales. L’un des épisodes les plus marquants de cette amitié se déroule au printemps de l’année 1907, avec le voyage de la troupe de l’opéra de Monte-Carlo à Berlin et les représentations lyriques triomphales qu’elle y donne.

L'OPÉRA DE MONTE-CARLO À BERLIN EN 1907 - 1986

Georges FAVRE
Résumé

Sous le règne du prince Albert Ier, au début du XXe siècle, les relations entre le Palais de Monaco et l’Allemagne sont particulièrement cordiales. L’un des épisodes les plus marquants de cette amitié se déroule au printemps de l’année 1907, avec le voyage de la troupe de l’opéra de Monte-Carlo à Berlin et les représentations lyriques triomphales qu’elle y donne.

JEAN-BAPTISTE-FRANÇOIS BOSIO, PEINTRE MONÉGASQUE (1764-1827)

Article du Numéro 10 - 1986 - JEAN-BAPTISTE-FRANÇOIS BOSIO, PEINTRE MONÉGASQUE (1764-1827)

Après une étude consacrée au sculpteur François-Joseph Bosio dans le n°9 des Annales monégasques, il était nécessaire de s’intéresser à son frère aîné, Jean-Baptiste-François Bosio. Ce dernier, né en 1764 à Monaco, est d’abord élève de Jacques-Louis David. Peintre, dessinateur et graveur, il devient professeur de dessin à l’école polytechnique. Il meurt en juillet 1827.

JEAN-BAPTISTE-FRANÇOIS BOSIO, PEINTRE MONÉGASQUE (1764-1827) - 1986

Nicole HUBERT
Résumé

Après une étude consacrée au sculpteur François-Joseph Bosio dans le n°9 des Annales monégasques, il était nécessaire de s’intéresser à son frère aîné, Jean-Baptiste-François Bosio. Ce dernier, né en 1764 à Monaco, est d’abord élève de Jacques-Louis David. Peintre, dessinateur et graveur, il devient professeur de dessin à l’école polytechnique. Il meurt en juillet 1827.

COMMENT SE PRÉNOMMAIENT JADIS LES MONÉGASQUES ? LES PRÉNOMS DES BAPTISÉS DE LA PAROISSE SAINT-NICOLAS DE 1546 À 1640

Article du Numéro 10 - 1986 - COMMENT SE PRÉNOMMAIENT JADIS LES MONÉGASQUES ? LES PRÉNOMS DES BAPTISÉS DE LA PAROISSE SAINT-NICOLAS DE 1546 À 1640

S’appuyant sur les actes de catholicité des registres paroissiaux conservés à la Mairie de Monaco, l’auteur s’intéresse à la dation du prénom dans la société monégasque à l’époque du protectorat espagnol. En utilisant des moyens statistiques, elle constitue et analyse un échantillon représentatif de 96 prénoms pour les garçons et 88 pour les filles et en tire des enseignements sur l’origine sociale et les structures familiales ou socio-professionnelles de la société de l’époque.

COMMENT SE PRÉNOMMAIENT JADIS LES MONÉGASQUES ? LES PRÉNOMS DES BAPTISÉS DE LA PAROISSE SAINT-NICOLAS DE 1546 À 1640 - 1986

Barbara MARICIC-BORGIA
Résumé

S’appuyant sur les actes de catholicité des registres paroissiaux conservés à la Mairie de Monaco, l’auteur s’intéresse à la dation du prénom dans la société monégasque à l’époque du protectorat espagnol. En utilisant des moyens statistiques, elle constitue et analyse un échantillon représentatif de 96 prénoms pour les garçons et 88 pour les filles et en tire des enseignements sur l’origine sociale et les structures familiales ou socio-professionnelles de la société de l’époque.

À PROPOS DE QUELQUES CARTES ET VUES ANCIENNES DE MONACO INÉDITES OU PEU CONNUES

Article du Numéro 10 - 1986 - À PROPOS DE QUELQUES CARTES ET VUES ANCIENNES DE MONACO INÉDITES OU PEU CONNUES

Les cartes anciennes de Monaco sont très rares ; l’histoire n’a pas gardé le souvenir de cartes imprimées de Monaco antérieures au milieu du XVIIe siècle. Sans viser l’exhaustivité, cette notice présente quelques vues et cartes inédites ou peu connues, depuis l’origine jusqu’au milieu du XIXe siècle.

 

À PROPOS DE QUELQUES CARTES ET VUES ANCIENNES DE MONACO INÉDITES OU PEU CONNUES - 1986

Claude PASSET
Résumé

Les cartes anciennes de Monaco sont très rares ; l’histoire n’a pas gardé le souvenir de cartes imprimées de Monaco antérieures au milieu du XVIIe siècle. Sans viser l’exhaustivité, cette notice présente quelques vues et cartes inédites ou peu connues, depuis l’origine jusqu’au milieu du XIXe siècle.

Fermer le Détail

Numéro 9 - 1985

Résumé

Fidèle à leur vocation de couvrir l’ensemble des champs possibles de l’histoire monégasque, les Annales Monégasques traitent ici plusieurs aspects très différents. Les arts et les lettres sont à l’honneur, avec la vie du sculpteur François-Joseph Bosio, la création de l’Enfant et les sortilèges, de Ravel, et les réflexions philosophiques de Jacques de Goyon-Matignon, duc de Valentinois. Des étapes importantes de la construction de l’État monégasque sont également abordées : l’action de Charles d’Anjou au XIIIe siècle et l’arrivée de la voie ferrée à Monaco au XIXe. Enfin, une étude de la population de Menton et Roquebrune au Moyen Âge complète un article du numéro 8.

Voir le Détail
LES GRANDES CRÉATIONS DE L'OPÉRA DE MONTE-CARLO : L'ENFANT ET LES SORTILÈGES DE MAURICE RAVEL

Article du Numéro 9 - 1985 - LES GRANDES CRÉATIONS DE L'OPÉRA DE MONTE-CARLO : L'ENFANT ET LES SORTILÈGES DE MAURICE RAVEL

L’Enfant et les sortilèges, composition lyrique et féérique de Maurice Ravel, en collaboration avec Colette, est créé à l’Opéra de Monte-Carlo le 21 mars 1925. L’œuvre reçoit un accueil favorable tant du point de vue du public que de la critique.

LES GRANDES CRÉATIONS DE L'OPÉRA DE MONTE-CARLO : L'ENFANT ET LES SORTILÈGES DE MAURICE RAVEL - 1985

Paule DRUILHE
Résumé

« L’Enfant et les sortilèges », composition lyrique et féérique de Maurice Ravel, en collaboration avec Colette, est créé à l’Opéra de Monte-Carlo le 21 mars 1925. L’œuvre reçoit un accueil favorable tant du point de vue du public que de la critique.

FRANÇOIS-JOSEPH BOSIO, SCULPTEUR MONÉGASQUE

Article du Numéro 9 - 1985 - FRANÇOIS-JOSEPH BOSIO, SCULPTEUR MONÉGASQUE

Cet article évoque la vie et le parcours de François-Joseph Bosio, né en 1768, artiste monégasque néo-classique, à la fois sculpteur, peintre, dessinateur et graveur. D’abord élève d’Augustin Pajou, il travaille ensuite pour Dominique Vivant Denon et réalise des bas-reliefs, des bustes et des allégories. En 1816, il devient professeur à l’École des Beaux-arts de Paris. Décoré et anobli sous la restauration, il meurt à Paris en 1845.

FRANÇOIS-JOSEPH BOSIO, SCULPTEUR MONÉGASQUE - 1985

Gérard HUBERT
Résumé

Cet article évoque la vie et le parcours de François-Joseph Bosio, né en 1768, artiste monégasque néo-classique, à la fois sculpteur, peintre, dessinateur et graveur. D’abord élève d’Augustin Pajou, il travaille ensuite pour Dominique Vivant Denon et réalise des bas-reliefs, des bustes et des allégories. En 1816, il devient professeur à l’École des Beaux-arts de Paris. Décoré et anobli sous la restauration, il meurt à Paris en 1845.

LES RÉFLEXIONS MORALES ET SENSÉES DU DUC DE VALENTINOIS OU LES PENSÉES D'UN DÉMOCRITE MODERNE

Article du Numéro 9 - 1985 - LES RÉFLEXIONS MORALES ET SENSÉES DU DUC DE VALENTINOIS OU LES PENSÉES D'UN DÉMOCRITE MODERNE

Jacques François Léonor de Goyon-Matignon, duc de Valentinois et Pair de France par son mariage avec Louise-Hippolyte Grimaldi, connaÎt une brève expérience du pouvoir comme prince de Monaco (1731-1733) mais est aussi reconnu comme un amateur des arts et des lettres. Il est, entre autre, l’auteur de Réflexions morales et sensées, qui paraissent au Mercure de France en 1746 et 1747. Cet article publie et analyse le texte de ces Réflexions d’après le manuscrit original.

LES RÉFLEXIONS MORALES ET SENSÉES DU DUC DE VALENTINOIS OU LES PENSÉES D'UN DÉMOCRITE MODERNE - 1985

Martine ROUSSEAU
Résumé

Jacques François Léonor de Goyon-Matignon, duc de Valentinois et Pair de France par son mariage avec Louise-Hippolyte Grimaldi, connait une brève expérience du pouvoir comme prince de Monaco (1731-1733) mais est aussi reconnu comme un amateur des arts et des lettres. Il est, entre autre, l’auteur de « Réflexions morales et sensée », qui paraissent au Mercure de France en 1746 et 1747. Cet article publie et analyse le texte de ces réflexions d’après le manuscrit original.

LA POPULATION DE ROQUEBRUNE ET DE PUYPIN-MENTON DU XII<sup>e</sup> AU XIV<sup>e</sup> SIÈCLE

Article du Numéro 9 - 1985 - LA POPULATION DE ROQUEBRUNE ET DE PUYPIN-MENTON DU XIIe AU XIVe SIÈCLE

S’appuyant sur une analyse du corpus de sources démographiques disponibles, l’auteur analyse l’évolution du peuplement des deux localités de Menton (anciennement Puypin) et de Roquebrune au Moyen Âge, en les comparant avec les castra de la viguerie de Nice. Par ailleurs, il étudie la part des influences provençales et ligures dans cette zone de contact entre deux ensembles linguistiques.

LA POPULATION DE ROQUEBRUNE ET DE PUYPIN-MENTON DU XIIe AU XIVe SIÈCLE - 1985

Alain VENTURINI
Résumé

S’appuyant sur une analyse du corpus de sources démographiques disponibles, l’auteur analyse l’évolution du peuplement des deux localités de Menton (anciennement Puypin) et de Roquebrune au Moyen Âge, en les comparant avec les castra de la viguerie de Nice. Par ailleurs, il étudie la part des influences provençales et ligures dans cette zone de contact entre deux ensembles linguistiques.

QUAND LE RAIL-WAY ARRIVAIT EN PRINCIPAUTÉ...

Article du Numéro 9 - 1985 - QUAND LE RAIL-WAY ARRIVAIT EN PRINCIPAUTÉ...

Le 19 octobre 1868, la section de chemin de fer de Nice à Monaco est officiellement livrée à la circulation. Cet événement désenclave la Principauté et met fin à un peu plus d’une décennie de tractations et de travaux ralentis par des difficultés d’ordre géographique, politique, technique et financier. Ce vaste chantier, qui permet l’arrivée de nombreux voyageurs, favorise le développement rapide de Monte-Carlo et de la Principauté.

QUAND LE RAIL-WAY ARRIVAIT EN PRINCIPAUTÉ... - 1985

Roger VIALE
Résumé

Le 19 octobre 1868, la section de chemin de fer de Nice à Monaco est officiellement livrée à la circulation. Cet événement désenclave la Principauté et met fin à un peu plus d’une décennie de tractations et de travaux ralentis par des difficultés d’ordre géographique, politique, technique et financier. Ce vaste chantier, qui permet l’arrivée de nombreux voyageurs, favorise le développement rapide de Monte-Carlo et de la Principauté.

À L'ORIGINE DE LA SEIGNEURIE DE MONACO : CHARLES I<sup>er</sup> D'ANJOU ET LE COMTÉ DE VINTIMILLE

Article du Numéro 9 - 1985 - À L'ORIGINE DE LA SEIGNEURIE DE MONACO : CHARLES Ier D'ANJOU ET LE COMTÉ DE VINTIMILLE

Au milieu du XIIIe siècle, dans le contexte d’une Italie déchirée par le conflit entre les Papes, appuyés sur le parti guelfe, et les Empereurs, appuyés sur la noblesse gibeline, Charles d’Anjou, successeur de Raimond Bérenger V, comte de Provence, traite avec le comte de Vintimille, sans se soucier de l’hostilité génoise, afin de consolider les frontières de son comté.

À L'ORIGINE DE LA SEIGNEURIE DE MONACO : CHARLES Ier D'ANJOU ET LE COMTÉ DE VINTIMILLE - 1985

Stéphane VILAREM
Résumé

Au milieu du XIIIe siècle, dans le contexte d’une Italie déchirée par le conflit entre le Pape, appuyé sur le parti guelfe, et l’Empereur, appuyé sur la noblesse gibeline, Charles d’Anjou, successeur de Raimond Bérenger V, comte de Provence, traite avec le comte de Vintimille, sans se soucier de l’hostilité génoise, afin de consolider les frontières de son comté.

Fermer le Détail

Numéro 8 - 1984

Résumé

La rubrique « document de l’année » présente une source précieuse sur un événement fondateur : l’expulsion de la garnison espagnole de Monaco en 1641. Des thèmes plus sociaux sont abordés avec une analyse de la population monégasque au Moyen-Âge ainsi que la participation de la S.B.M. aux festivités populaires carnavalesques et à Nice à la fin du XIXe siècle. L’histoire contemporaine est également très présente : René Diana livre ici la troisième partie de son étude sur la carrière militaire d’Honoré V sous l’Empire. Hélène Day retrace les voyages d’Albert Ier aux Etats-Unis. Enfin, étoffant les connaissances disponibles au sujet de la Seconde Guerre mondiale, un article narre la bataille de Menton contre les Italiens en 1940.

Voir le Détail
JUIN 1940 : LA BATAILLE DE MENTON

Article du Numéro 8 - 1984 - JUIN 1940 : LA BATAILLE DE MENTON

Cette étude traite de la défense et du déroulement de la bataille de Menton, opposant les soldats français aux italiens, largement supérieurs en nombre. Ces derniers ont ordre du Duce d’obtenir une occupation de prestige de Menton, sans considération des sacrifices, pour des raisons politiques, alors même que la France signe l’armistice avec l’Allemagne.

JUIN 1940 : LA BATAILLE DE MENTON - 1984

Hyacinthe CHIAVASSA
Résumé

Cette étude traite de la défense et du déroulement de la bataille de Menton, opposant les soldats français aux Italiens, largement supérieurs en nombre. Ces derniers ont ordre du Duce d’obtenir une occupation de prestige de Menton, sans considération des sacrifices, pour des raisons politiques, alors même que la France signe l’armistice avec l’Allemagne.

LES TROIS VOYAGES DU PRINCE ALBERT I<sup>er</sup> AUX ÉTATS-UNIS

Article du Numéro 8 - 1984 - LES TROIS VOYAGES DU PRINCE ALBERT Ier AUX ÉTATS-UNIS

Prince explorateur, Albert Ier fait trois voyages aux Amériques. Il se rend une première fois aux États-Unis et dans une partie du Canada en 1868. Quarante-cinq ans plus tard, en 1913, son deuxième voyage lui permet de faire la rencontre de Buffalo Bill et de parcourir les États-Unis jusqu’au Wyoming, à l’Ouest. Enfin, il se rend une dernière fois à New-York et à Washington en 1921, pour recevoir deux médailles que lui attribuent deux prestigieuses institutions d’Outre-Atlantique.

LES TROIS VOYAGES DU PRINCE ALBERT Ier AUX ÉTATS-UNIS - 1984

Hélène DAY
Résumé

Prince explorateur, Albert Ier fait trois voyages aux Amériques. Il se rend une première fois aux États-Unis et dans une partie du Canada en 1868. Quarante-cinq ans plus tard, en 1913, son deuxième voyage lui permet de faire la rencontre de Buffalo Bill et de parcourir les États-Unis jusqu’au Wyoming, à l’Ouest. Enfin, il se rend une dernière fois à New-York et à Washington en 1921, pour recevoir deux médailles que lui attribuent deux prestigieuses institutions d’Outre-Atlantique.

À TRAVERS LES ARCHIVES D'HONORÉ V, PRINCE DE MONACO : MONSIEUR DE MONACO, BARON D'EMPIRE. LES AMBITIONS DÉÇUES (1808-1814)

Article du Numéro 8 - 1984 - À TRAVERS LES ARCHIVES D'HONORÉ V, PRINCE DE MONACO : MONSIEUR DE MONACO, BARON D'EMPIRE. LES AMBITIONS DÉÇUES (1808-1814)

Troisième volet d’un triptyque consacré aux années de jeunesse d’Honoré V. Voir Annales Monégasques n°4 – 1980 : « Quand le citoyen Grimaldi servait dans les armées de la République (1798-1801) » et Annales Monégasques n°6 – 1982 : « L’officier de l’Empereur, les campagnes d’Allemagne et de Pologne (1806-1807) ». Aide de camp de Murat, Honoré Grimaldi suit ce dernier en Espagne (1808). Il devient ensuite le premier écuyer de l’impératrice Joséphine et baron d’empire en 1810.

À TRAVERS LES ARCHIVES D'HONORÉ V, PRINCE DE MONACO : MONSIEUR DE MONACO, BARON D'EMPIRE. LES AMBITIONS DÉÇUES (1808-1814) - 1984

René DIANA
Résumé

Troisième volet d’un triptyque consacré aux années de jeunesse d’Honoré V. Voir Annales Monégasques n°4 – 1980 : « Quand le citoyen Grimaldi servait dans les armées de la République (1798-1801) » et Annales Monégasques n°6 – 1982 : « L’officier de l’Empereur, les campagnes d’Allemagne et de Pologne (1806-1807) ». Aide de camp de Murat, Honoré Grimaldi suit ce dernier en Espagne (1808). Il devient ensuite le premier écuyer de l’impératrice Joséphine et baron d’empire en 1810.

LE ROI ET LE BANQUIER : MONTE-CARLO ET LA S.B.M. AU CARNAVAL DE NICE (1876-1914)

Article du Numéro 8 - 1984 - LE ROI ET LE BANQUIER : MONTE-CARLO ET LA S.B.M. AU CARNAVAL DE NICE (1876-1914)

Entre 1876 et 1914, la Société des Bains de Mer subventionne en partie le Carnaval de Nice, lequel se développe sous l’impulsion du Comité des Fêtes depuis 1873. Cette subvention s’accompagne de la création d’un prix de Monte-Carlo, qui, avec d’autres prix, est censé récompenser les mascarades les plus remarquables.

LE ROI ET LE BANQUIER : MONTE-CARLO ET LA S.B.M. AU CARNAVAL DE NICE (1876-1914) - 1984

Gaston GRONDONA
Résumé

Entre 1876 et 1914, la Société des Bains de Mer subventionne en partie le Carnaval de Nice, lequel se développe sous l’impulsion du Comité des Fêtes depuis 1873. Cette subvention s’accompagne de la création d’un prix de Monte-Carlo, qui, avec d’autres prix, est censé récompenser les mascarades les plus remarquables.

DOCUMENTS D'ARCHIVES : RELATION DE L'EXPULSION DE LA GARNISON ESPAGNOLE DE MONACO (17 novembre 1641)

Article du Numéro 8 - 1984 - DOCUMENTS D'ARCHIVES : RELATION DE L'EXPULSION DE LA GARNISON ESPAGNOLE DE MONACO (17 novembre 1641)

Les évènements qui se déroulent le 17 novembre 1641, avec l’expulsion de la garnison espagnole de Monaco, marquent un tournant important de l’histoire de la Principauté. L’auteur analyse et publie un témoignage concis, laissé par l’ancien curé de Saint Nicolas, Don Dominique Pacchiero, dans son Giornale, quelques heures après l’évènement.

DOCUMENTS D'ARCHIVES : RELATION DE L'EXPULSION DE LA GARNISON ESPAGNOLE DE MONACO (17 novembre 1641) - 1984

Claude PASSET
Résumé

Les évènements qui se déroulent le 17 novembre 1641, avec l’expulsion de la garnison espagnole de Monaco, marquent un tournant important de l’histoire de la Principauté. L’auteur analyse et publie un témoignage concis, laissé par l’ancien curé de Saint Nicolas, Don Dominique Pacchiero, dans son Giornale, quelques heures après l’évènement.

COMBIEN DE MONÉGASQUES AU MOYEN ÂGE ?

Article du Numéro 8 - 1984 - COMBIEN DE MONÉGASQUES AU MOYEN ÂGE ?

Pour étudier la démographie de Monaco durant le Moyen Âge et jusqu’au début de l’époque moderne, l’auteur s’appuie sur des « listes de mobilisables », comportant les noms des hommes aptes à servir, des « listes de prêteurs de serments » de fidélité au seigneur et des « listes des Assemblées générales », réunissant les membres d’une « Université », c'est-à-dire d’une communauté d’habitants. S’aidant notamment de méthodes statistiques, il tente d’en déduire des enseignements sur la population monégasque à cette époque.

COMBIEN DE MONÉGASQUES AU MOYEN ÂGE ? - 1984

Jean-Baptiste ROBERT
Résumé

Pour étudier la démographie de Monaco durant le Moyen Âge et jusqu’au début de l’époque moderne, l’auteur s’appuie sur des « listes de mobilisables », comportant les noms des hommes aptes à servir, des « listes de prêteurs de serments » de fidélité au seigneur et des « listes des Assemblées générales », réunissant les membres d’une « Université », c'est-à-dire d’une communauté d’habitants. S’aidant notamment de méthodes statistiques, il tente d’en déduire des enseignements sur la population monégasque à cette époque.

Fermer le Détail

Numéro 7 - 1983

Résumé

Ce numéro présente, à travers d’anciennes chapelles de Monaco, une part de l’histoire religieuse et patrimoniale de la Principauté. Le patrimoine artistique et immatériel est aussi évoqué par les figures de Louis Abbiate et Gustave Graefe, musiciens monégasques de renom ainsi que par l’action du duc de Valentinois, Jacques de Goyon-Matignon, aristocrate lettré. Sur un registre plus grave, deux épisodes tragiques sont évoqués ; la conjuration de Stefano Boccone et la triste parenthèse de la Seconde Guerre mondiale, qui fait l’objet d’une étude globale.

Voir le Détail
QUELQUES ANCIENNES CHAPELLES DE MONACO

Article du Numéro 7 - 1983 - QUELQUES ANCIENNES CHAPELLES DE MONACO

Cet article résume en quelques pages des chapitres d’un ouvrage dactylographié Les Paroisses de la Principauté de Monaco dont l’original a été déposé aux Archives du Palais de Monaco par l’Auteur lui-même. Il évoque la constitution du territoire paroissial de Monaco ainsi que l’histoire et l’architecture des chapelles Saint-Martin, Saint-Elme, Sainte-Barbe, Sainte-Croix et Roqueville.

QUELQUES ANCIENNES CHAPELLES DE MONACO - 1983

Louis BAUDOIN
Résumé

Cet article résume en quelques pages des chapitres d’un ouvrage dactylographié Les Paroisses de la Principauté de Monaco dont l’original a été déposé aux Archives du Palais de Monaco par l’Auteur lui-même. Il évoque la constitution du territoire paroissial de Monaco ainsi que l’histoire et l’architecture des chapelles Saint-Martin, Saint-Elme, Sainte-Barbe, Sainte-Croix et Roqueville.

UN TRAGIQUE ÉPISODE DE L'HISTOIRE DE MONACO AU DÉBUT DU XVII<sup>e</sup> SIECLE : LA CONJURATION DE STEFANO BOCCONE OU L'INDEPENDANCE MENACÉE...

Article du Numéro 7 - 1983 - UN TRAGIQUE ÉPISODE DE L'HISTOIRE DE MONACO AU DÉBUT DU XVIIe SIECLE : LA CONJURATION DE STEFANO BOCCONE OU L'INDEPENDANCE MENACÉE...

En raison de convoitises liées à sa succession, Hercule Ier est assassiné sur le Rocher dans la rue du Milieu, le 21 novembre 1604. Stefano Boccone, l’auteur de la conjuration, a pour dessein de livrer Monaco à la Savoie ou à Gênes, l’ancienne patrie des Monégasques.

UN TRAGIQUE ÉPISODE DE L'HISTOIRE DE MONACO AU DÉBUT DU XVIIe SIECLE : LA CONJURATION DE STEFANO BOCCONE OU L'INDEPENDANCE MENACÉE... - 1983

Franck BIANCHERI
Résumé

En raison de convoitises liées à sa succession, Hercule Ier est assassiné sur le Rocher dans la rue du Milieu, le 21 novembre 1604. Stefano Boccone, l’auteur de la conjuration, a pour dessein de livrer Monaco à la Savoie ou à Gênes, l’ancienne patrie des monégasques.

1938 - 1945 : MONACO ET LA GRANDE TOURMENTE

Article du Numéro 7 - 1983 - 1938 - 1945 : MONACO ET LA GRANDE TOURMENTE

Loin d’être tenue à l’écart du drame de 1939-1945, la Principauté de Monaco, enclavée dans le département des Alpes-Maritimes, subit la pression des événements qui se passent au-delà de sa frontière. Des bombardements entraînent de graves destructions et font de nombreuses victimes. Monaco est occupé par les troupes de l’Axe pendant deux ans. La Principauté a son lot de réfugiés, de résistants, de représailles, de déportations et d’exécutions.

1938 - 1945 : MONACO ET LA GRANDE TOURMENTE - 1983

Jean DROUHARD
Résumé

Loin d’être tenue à l’écart du drame de 1939-1945, la Principauté de Monaco, enclavée dans le département des Alpes-Maritimes, subit la pression des événements qui se passent au-delà de sa frontière. Des bombardements entraînent de graves destructions et font de nombreuses victimes. Monaco est occupé par les troupes de l’Axe pendant deux ans. La Principauté a son lot de réfugiés, de résistants, de représailles, de déportations et d’exécutions.

PROFILS D'ARTISTES MONÉGASQUES : LOUIS ABBIATE (1866-1933) - GUSTAVE GRAEFE (1874-1947)

Article du Numéro 7 - 1983 - PROFILS D'ARTISTES MONÉGASQUES : LOUIS ABBIATE (1866-1933) - GUSTAVE GRAEFE (1874-1947)

À la fin du XIXe siècle, et dans les premières années du XXe, alors que la Principauté de Monaco connaît l'un des plus grands moments de son histoire artistique, deux compositeurs autochtones occupent une place particulièrement importante sur le Rocher : Louis Abbiate et Gustave Graefe. S’ils n’atteignent pas une renommée européenne, ils montrent, cependant, une personnalité certaine.

PROFILS D'ARTISTES MONÉGASQUES : LOUIS ABBIATE (1866-1933) - GUSTAVE GRAEFE (1874-1947) - 1983

Georges FAVRE
Résumé

À la fin du XIXe siècle, et dans les premières années du XXe, alors que la Principauté de Monaco connaît un des plus grands moments de son histoire artistique, deux compositeurs autochtones occupent une place particulièrement importante sur le Rocher : Louis Abbiate et Gustave Graefe. S’ils n’atteignent pas une renommée européenne, ils montrent, cependant, une personnalité certaine.

LE DUC DE VALENTINOIS : UN PRINCE PHILOSOPHE À PASSY AU XVIII<sup>e</sup> SIÈCLE

Article du Numéro 7 - 1983 - LE DUC DE VALENTINOIS : UN PRINCE PHILOSOPHE À PASSY AU XVIIIe SIÈCLE

Jacques-François de Goyon-Matignon, duc de Valentinois, époux de Louise-Hippolyte, a laissé son nom à une fastueuse résidence de Passy : l’hôtel dit « de Valentinois ». Lettré et amateur d’art, il règne près de deux ans sur la Principauté de Monaco à la mort de son épouse entre 1731 et 1733, puis regagne Paris et sa région et se livre à des travaux importants pour embellir sa propriété de Passy.

LE DUC DE VALENTINOIS : UN PRINCE PHILOSOPHE À PASSY AU XVIIIe SIÈCLE - 1983

Meredith MARTINDALE
Résumé

Jacques-François de Goyon-Matignon, duc de Valentinois, époux de Louise-Hippolyte, a laissé son nom à une fastueuse résidence de Passy : l’hôtel dit « de Valentinois ». Lettré et amateur d’art, il règne près de deux ans sur la Principauté de Monaco à la mort de son épouse entre 1731 et 1733, puis regagne Paris et sa région et se livre à des travaux importants pour embellir sa propriété de Passy.

Fermer le Détail

Numéro 6 - 1982

Résumé

La rubrique « Documents d’archives » permet de livrer le résumé d’un texte issu d’une intéressante archive ethnographique, les Recherches sur Monaco d’un régnicole de la fin du XVIIIe et du début du XIXe siècle, manuscrit foisonnant qui reflète les préoccupations et les curiosités polymathiques d’un érudit local. Cette histoire presque « à fleur de terre » équilibre la présence traditionnellement forte des biographies princières, vue ici à travers la collectiomanie numismatique, le mariage, la garde ou la carrière des armes. L’histoire musicale est présente à travers la monographie de la création de la Damnation de Faust, dans la version signée par le légendaire directeur de l’opéra de Monte-Carlo de 1892 à 1951, Raoul Gunsbourg.

Voir le Détail
QUAND MACHIAVEL SE RENDAIT EN MISSION À MONACO...

Article du Numéro 6 - 1982 - QUAND MACHIAVEL SE RENDAIT EN MISSION À MONACO...

En mai 1511, le secrétaire de la deuxième Chancellerie de la République de Florence, Nicolas Machiavel, se rend à Monaco pour y régler un différend provoqué par la saisie d’une galéasse florentine par Lucien Grimaldi, Seigneur de Monaco. Cet incident est relaté en détail et replacé dans le contexte politique des guerres d’Italie.

QUAND MACHIAVEL SE RENDAIT EN MISSION À MONACO... - 1982

Antoine BATTAINI
Résumé

En mai 1511, le secrétaire de la deuxième Chancellerie de la République de Florence, Nicolas Machiavel, se rend à Monaco pour y régler un différend provoqué par la saisie d’une galéasse florentine par Lucien Grimaldi, Seigneur de Monaco. Cet incident est relaté en détail et replacé dans le contexte politique des guerres d’Italie.

À TRAVERS LA CORRESPONDANCE D'HONORÉ V, PRINCE DE MONACO : L'OFFICIER DE L'EMPEREUR. LES CAMPAGNES D'ALLEMAGNE ET DE POLOGNE (1806 -1807)

Article du Numéro 6 - 1982 - À TRAVERS LA CORRESPONDANCE D'HONORÉ V, PRINCE DE MONACO : L'OFFICIER DE L'EMPEREUR. LES CAMPAGNES D'ALLEMAGNE ET DE POLOGNE (1806 -1807)

Cette étude est la suite de l’article « Quand le citoyen Grimaldi servait dans les armées de la République », paru dans le n°4 des Annales monégasques. Après une période de paix, pendant laquelle Honoré Grimaldi s’est éloigné de l’armé, il s’illustre encore comme aide de camp de Grouchy lors de la campagne d’Allemagne en 1806 puis devient aide de camp du prince Murat en 1807.

À TRAVERS LA CORRESPONDANCE D'HONORÉ V, PRINCE DE MONACO : L'OFFICIER DE L'EMPEREUR. LES CAMPAGNES D'ALLEMAGNE ET DE POLOGNE (1806 -1807) - 1982

René DIANA
Résumé

Cette étude est la suite de l’article « Quand le citoyen Grimaldi servait dans les armées de la République » dans le n°4 des Annales Monégasques. Après une période de paix, pendant laquelle Honoré Grimaldi s’est éloigné de l’armé, il s’illustre encore comme aide de camp de Grouchy lors de la campagne d’Allemagne en 1806 puis devient aide de camp du prince Murat en 1807.

LES GRANDES CRÉATIONS DE L'OPÉRA DE MONTE-CARLO : LA DAMNATION DE FAUST D' HECTOR BERLIOZ

Article du Numéro 6 - 1982 - LES GRANDES CRÉATIONS DE L'OPÉRA DE MONTE-CARLO : LA DAMNATION DE FAUST D' HECTOR BERLIOZ

Dans le développement de l’art lyrique à Monaco, une grande étape a lieu en 1892 lorsque Raoul Gunsbourg prend la direction de l’opéra de Monte-Carlo et augmente très sensiblement le nombre des créations. Dès sa première saison, Gunsbourg manifeste son audace et son dynamisme en montant La damnation de Faust de Berlioz.

LES GRANDES CRÉATIONS DE L'OPÉRA DE MONTE-CARLO : LA DAMNATION DE FAUST D' HECTOR BERLIOZ - 1982

Paule DRUILHE
Résumé

Dans le développement de l’art lyrique à Monaco, une grande étape a lieu en 1892 lorsque Raoul Gunsbourg prend la direction de l’opéra de Monte-Carlo et augmente très sensiblement le nombre des créations. Dès sa première saison, Gunsbourg manifeste son audace et son dynamisme en montant La damnation de Faust de Berlioz.

LA SIGNATURE D'UN CONTRAT DE MARIAGE AU XVII<sup>e</sup> SIÈCLE : LOUIS DE MONACO ET CHARLOTTE DE GRAMONT

Article du Numéro 6 - 1982 - LA SIGNATURE D'UN CONTRAT DE MARIAGE AU XVIIe SIÈCLE : LOUIS DE MONACO ET CHARLOTTE DE GRAMONT

Devenu le successeur immédiat de son grand-père Honoré II à la mort accidentelle de son père Hercule, Louis Ier épouse, en 1660, Charlotte de Gramont, issue d’une grande maison de la noblesse française, afin de parachever l’alliance avec la France conclue lors du traité de Péronne. Cette étude s’attarde notamment sur les différentes tractations qui ont précédé la signature du contrat de mariage.

LA SIGNATURE D'UN CONTRAT DE MARIAGE AU XVIIe SIÈCLE : LOUIS DE MONACO ET CHARLOTTE DE GRAMONT - 1982

Joëlle KERAVEC
Résumé

Devenu le successeur immédiat de son grand-père Honoré II à la mort accidentelle de son père Hercule, Louis Ier épouse, en 1660, Charlotte de Gramont, issue d’une grande maison de la noblesse française, afin de parachever l’alliance avec la France conclue lors du traité de Péronne. Cette étude s’attarde notamment sur les différentes tractations qui ont précédé la signature du contrat de mariage.

LES PRINCES HONORE II ET JACQUES I<sup>er</sup> NUMISMATES ET COLLECTIONNEURS

Article du Numéro 6 - 1982 - LES PRINCES HONORE II ET JACQUES Ier NUMISMATES ET COLLECTIONNEURS

Les princes Honoré II et Jacques Ier notamment, se sont montrés très intéressés par la numismatique. Honoré II possède un cabinet de curiosité dans lequel il collectionne des pièces et des médailles. Héritant de cette collection, Jacques Ier la reprend et la modifie pour la transformer en un véritable trésor numismatique et créer un remarquable cabinet de médailles dans son hôtel de Matignon.

LES PRINCES HONORE II ET JACQUES Ier NUMISMATES ET COLLECTIONNEURS - 1982

Jean-Jacques TURC
Résumé

Les princes Honoré II et Jacques Ier notamment, se sont montrés très intéressés par la numismatique. Honoré II possède un cabinet de curiosité dans lequel il collectionne des pièces et des médailles. Héritant de cette collection, Jacques Ier la reprend et la modifie pour la transformer en un véritable trésor numismatique et créer un remarquable cabinet de médailles dans son hôtel de Matignon.

LA GARDE PERSONNELLE DES PRINCES D'HONORÉ II À ALBERT I<sup>er</sup>

Article du Numéro 6 - 1982 - LA GARDE PERSONNELLE DES PRINCES D'HONORÉ II À ALBERT Ier

Dès le début de l’alliance française et la mise en vigueur du traité de Péronne apparaît une garde du prince. Cette étude en résume les évolutions, tant en terme d’effectif, d’uniforme, d’armement ou de dénomination, jusqu’à l’époque d’Albert Ier et l’avènement des Carabiniers du Prince.

LA GARDE PERSONNELLE DES PRINCES D'HONORÉ II À ALBERT Ier - 1982

Stéphane VILAREM
Résumé

Dès le début de l’alliance française et la mise en vigueur du traité de Péronne apparaît une garde du prince. Cette étude en résume les évolutions, tant en terme d’effectif, d’uniforme, d’armement ou de dénomination, jusqu’à l’époque d’Albert Ier et l’avènement des Carabiniers du Prince.

DOCUMENTS D'ARCHIVES : LES FÊTES TRADITIONNELLES À MONACO À LA FIN DU XVIII<sup>e</sup> SIÈCLE ET SOUS LA RESTAURATION D'APRÈS LE « MANUSCRIT DE SIGALDI » (1812 -1826)

Article du Numéro 6 - 1982 - DOCUMENTS D'ARCHIVES : LES FÊTES TRADITIONNELLES À MONACO À LA FIN DU XVIIIe SIÈCLE ET SOUS LA RESTAURATION D'APRÈS LE « MANUSCRIT DE SI...

Extraits d’un manuscrit conservé aux Archives du Palais Princier et intitulé « Recherches sur Monaco ou notices pour servir à l’histoire de cette ville ». Ce texte, écrit par le chevalier Louis de Sigaldi, vraisemblablement de 1812 à 1826, fait état des différentes fêtes célébrées à Monaco avant la Révolution française et après le concordat.

DOCUMENTS D'ARCHIVES : LES FÊTES TRADITIONNELLES À MONACO À LA FIN DU XVIIIe SIÈCLE ET SOUS LA RESTAURATION D'APRÈS LE « MANUSCRIT DE SIGALDI » (1812 -1826) - 1982

Résumé

Extraits d’un manuscrit conservé aux Archives du Palais Princier et intitulé Recherches sur Monaco ou notices pour servir à l’histoire de cette ville. Ce texte, écrit par le chevalier Louis de Sigaldi, vraisemblablement de 1812 à 1826, fait état des différentes fêtes célébrées à Monaco avant la Révolution française et après le concordat.

Fermer le Détail

Numéro 5 - 1981

Résumé

La longue durée méditerranéenne habite ce numéro grâce à une étude de l’universitaire niçois Jean-Baptiste Robert, qui évoque l’olivier du Moyen Âge à l’époque moderne. L’histoire militaire est représentée par deux articles, dont l’un qui complète l’étude, précédemment parue, sur la forteresse ; l’autre sur une guerre du XVIIIe siècle qui a touché de près la Principauté. La biographie d’Antoine Ier, titré « un prince français », illustre l’achèvement du processus d’acculturation qui a touché la dynastie entre la fin du XVIIe et le début du XVIIIe siècle. La Belle Époque est représentée, pour Monaco, dans sa dimension d’expansion urbaine et de vitrine des nouvelles technologies.

Voir le Détail
MONACO PENDANT LA GUERRE DE SUCCESSION D'AUTRICHE (1740-1748)

Article du Numéro 5 - 1981 - MONACO PENDANT LA GUERRE DE SUCCESSION D'AUTRICHE (1740-1748)

Lorsque débute la guerre de succession d’Autriche, qui enflamme l’Europe au milieu du XVIIIe siècle, la principauté, voisine du royaume de Piémont-Sardaigne, s’inquiète des visées annexionnistes de Turin. Le sort de la garnison du roi de France, qui garde la place de Monaco, est incertain. Enfin, le prince Honoré III sert dans les armées de Louis XV. Cet article décrit les nombreuses répercussions de cette guerre sur la Principauté de Monaco.

MONACO PENDANT LA GUERRE DE SUCCESSION D'AUTRICHE (1740-1748) - 1981

Franck BIANCHERI
Résumé

Lorsque débute la guerre de succession d’Autriche, qui enflamme l’Europe au milieu du XVIIIe siècle, la principauté, voisine du royaume de Piémont-Sardaigne, s’inquiète des visées annexionnistes de Turin. Le sort de la garnison du roi de France, qui garde la place de Monaco, est incertain. Enfin, le prince Honoré III sert dans les armées de Louis XV. Cet article décrit les nombreuses répercussions de cette guerre sur la Principauté de Monaco.

MONACO, BERCEAU DE L' AVIATION MODERNE

Article du Numéro 5 - 1981 - MONACO, BERCEAU DE L' AVIATION MODERNE

Entre 1902 et 1920, la Principauté devient un centre d’expériences aéronautiques important. Elles débutent avec Alberto Santos-Dumont et Jacques Faure et leurs essais en ballon et dirigeables. Maurice Léger expérimente le premier hélicoptère dans le musée océanographique en 1905. Rougier et Fabre s’illustrent également à Monaco avec leurs aéroplanes en 1909 et 1911. À partir de 1912, des concours sont organisées à Monaco. La Première Guerre mondiale y met fin, mais ceux-ci reprennent en 1920.

MONACO, BERCEAU DE L' AVIATION MODERNE - 1981

Régis LECUYER
Résumé

Entre 1902 et 1920, la Principauté devient un centre d’expériences aéronautiques important. Elles débutent avec Alberto Santos-Dumont et Jacques Faure et leurs essais en ballon et dirigeables. Maurice Léger expérimente le premier hélicoptère dans le musée océanographique en 1905. Rougier et Fabre s’illustrent également à Monaco avec leurs aéroplanes en 1909 et 1911. À partir de 1912, des concours sont organisées à Monaco. La Première Guerre mondiale y met fin, mais ceux-ci reprennent en 1920.

ANTOINE I<sup>er</sup>, UN PRINCE FRANÇAIS

Article du Numéro 5 - 1981 - ANTOINE Ier, UN PRINCE FRANÇAIS

Né le contexte du protectorat français de 1641, Antoine Ier (1661-1731), par son éducation, ses titres, sa culture, ses goûts artistiques, ses amitiés, sa vie militaire et sa vie de courtisan, par l’intérêt qu’il a manifesté pour la vie politique et artistique françaises, est un prince français.

ANTOINE Ier, UN PRINCE FRANÇAIS - 1981

Jannine MARTINEZ-ALLOLIO
Résumé

Né pendant le contexte du protectorat français de 1641, Antoine Ier (1661-1731), par son éducation, ses titres, sa culture, ses goûts artistiques, ses amitiés, sa vie militaire et sa vie de courtisan, par l’intérêt qu’il a manifesté pour la vie politique et artistique françaises, est un prince français.

L'ARMEMENT DE LA FORTERESSE DE MONACO

Article du Numéro 5 - 1981 - L'ARMEMENT DE LA FORTERESSE DE MONACO

Reposant essentiellement sur les anciens inventaires d’artillerie dressés pour la plupart aux décès des souverains, pour le règlement de leur succession, et conservés aux archives du Palais de Monaco, cet article étudie l’évolution des moyens défensifs de la forteresse tout au long de l’histoire, mais en particulier du XIIIe siècle au XIXe siècle.

L'ARMEMENT DE LA FORTERESSE DE MONACO - 1981

Claude PASSET
Résumé

Reposant essentiellement sur les anciens inventaires d’artillerie dressés pour la plupart aux décès des souverains, pour le règlement de leur succession, et conservés aux archives du Palais de Monaco, cet article étudie l’évolution des moyens défensifs de la forteresse tout au long de l’histoire, mais en particulier du XIIIe siècle au XIXe siècle.

UN PROBLÈME DE MUTATION ÉCONOMIQUE: L' OLIVIER ENTRE NICE ET MENTON, DU MOYEN ÂGE AUX TEMPS MODERNES

Article du Numéro 5 - 1981 - UN PROBLÈME DE MUTATION ÉCONOMIQUE: L' OLIVIER ENTRE NICE ET MENTON, DU MOYEN ÂGE AUX TEMPS MODERNES

Après une période médiévale médiocre, l’oléiculture azuréenne connait une prospérité solide à partir du XVIIIe et jusqu’au XIXe siècle. Ressource majeure de nombreux cultivateurs, l’huille d’olive donne son sens à la « triade culturale méditerranéenne » : pain, vin, huile. La condamine, à Monaco, est occupée par une importante olivaie. Fruit de trois ans de recherche, cet article retrace cette histoire a priori indissociable de l’identité méditerranéenne.

UN PROBLÈME DE MUTATION ÉCONOMIQUE: L' OLIVIER ENTRE NICE ET MENTON, DU MOYEN ÂGE AUX TEMPS MODERNES - 1981

Jean-Baptiste ROBERT
Résumé

Après une période médiévale médiocre, l’oléiculture azuréenne connait une prospérité solide à partir du XVIIIe et jusqu’au XIXe siècle. Ressource majeure de nombreux cultivateurs, l’huille d’olive donne son sens à la « triade culturale méditerranéenne » : pain, vin, huile. La condamine, à Monaco, est occupée par une importante olivaie. Fruit de trois ans de recherche, cet article retrace cette histoire a priori indissociable de l’identité méditerranéenne.

UN EFFET DU DÉVELOPPEMENT DE MONACO : LA CRÉATION DE LA COMMUNE DE BEAUSOLEIL (1904-1914)

Article du Numéro 5 - 1981 - UN EFFET DU DÉVELOPPEMENT DE MONACO : LA CRÉATION DE LA COMMUNE DE BEAUSOLEIL (1904-1914)

Par une loi de 1904, le territoire de La Turbie est divisé en deux municipalités distinctes : La Turbie et Beausoleil. L’urbanisation accélérée depuis la fin du XIXe siècle justifie la promotion au rang de commune des hameaux du Carnier et de la Basse-Turbie, en bordure de la Principauté de Monaco. La confrontation des sources permet d’éclairer les conditions de naissance de cette nouvelle cité liée au développement du quartier de Monte-Carlo.

UN EFFET DU DÉVELOPPEMENT DE MONACO : LA CRÉATION DE LA COMMUNE DE BEAUSOLEIL (1904-1914) - 1981

Alain SIFFRE
Résumé

Par une loi de 1904, le territoire de La Turbie est divisé en deux municipalités distinctes : La Turbie et Beausoleil. L’urbanisation accélérée depuis la fin du XIXe siècle justifie la promotion au rang de commune des hameaux du Carnier et de la Basse-Turbie, en bordure de la Principauté de Monaco. La confrontation des sources permet d’éclairer les conditions du développement de cette nouvelle cité liée au développement du quartier de Monte-Carlo.

Fermer le Détail