Numéro 2 - 1978

Résumé

Ce numéro met en avant deux figures de la dynastie, tous les deux ecclésiastiques : un frère du prince Antoine Ier, archevêque de Besançon au début du XVIIIe siècle ; Augustin Grimaldi, à la fois évêque de Grasse et seigneur de Monaco au début du XVIe siècle. Les monnaies et les timbres, la langue et l’héraldique sont convoqués comme attributs et vitrine de la souveraineté. Le résumé d’un diplôme universitaire de l’époque des Lumières et la présentation de la correspondance musicale du prince Antoine Ier montre l’intégration de Monaco et de ses princes dans les mouvements de circulation des idées et des pratiques culturelles.

SON ALTESSE MONSEIGNEUR HONORÉ-FRANÇOIS DE GRIMALDI ARCHEVÊQUE DE BESANÇON - 1669-1748

Article du Numéro 2 - 1978 - SON ALTESSE MONSEIGNEUR HONORÉ-FRANÇOIS DE GRIMALDI ARCHEVÊQUE DE BESANÇON - 1669-1748

Honoré-François de Grimaldi est le fils cadet de Louis Ier et de Catherine-Charlotte de Gramont et le frère d’Antoine Ier. D’abord chevalier de Malte, il étudie la théologie à la Sorbonne et obtient son baccalauréat en 1695. Ordonné prêtre en 1699, il devient abbé de Monaco. Il prend ensuite la commande de l’Abbaye de Saint-Maixent en Poitou en 1717, puis est enfin nommé archevêque de Besançon en 1723 et meurt à Paris en 1748 à l’âge de 78 ans.

SON ALTESSE MONSEIGNEUR HONORÉ-FRANÇOIS DE GRIMALDI ARCHEVÊQUE DE BESANÇON - 1669-1748 - 1978

Louis BAUDOIN
Résumé

Honoré-François de Grimaldi est le fils cadet de Louis Ier et de Catherine Charlotte de Gramont et le frère d’Antoine Ier. D’abord chevalier de Malte, il étudie la théologie à la Sorbonne et obtient son baccalauréat en 1695. Ordonné prêtre en 1699, il devient abbé de Monaco. Il prend ensuite la commande de l’Abbaye de Saint-Maixent en Poitou en 1717, est enfin nommé archevêque de Besançon en 1723 et meurt à Paris en 1748 à l’âge de 78 ans.

LES PROVERBES DANS LA VIE MONÉGASQUE

Article du Numéro 2 - 1978 - LES PROVERBES DANS LA VIE MONÉGASQUE

Après une réflexion sur l’usage et l’importance des proverbes en général, Robert Boisson récense différents proverbes monégasques, qu’il classe par thématique.

LES PROVERBES DANS LA VIE MONÉGASQUE - 1978

Robert BOISSON
Résumé

Après une réflexion sur l’usage et l’importance des proverbes en général, Robert Boisson récence différents proverbes monégasques, qu’il classe par thématique.

L'ÉVOLUTION DANS LA PHILATÉLIE MONÉGASQUE

Article du Numéro 2 - 1978 - L'ÉVOLUTION DANS LA PHILATÉLIE MONÉGASQUE

Les premiers timbres-poste spécifiquement monégasques sont émis en 1885. À l’effigie du prince Charles III, ils sont imprimés en typographie et certaines valeurs comportent déjà deux couleurs. En 1922, Monaco est l’un des premiers pays à adopter la taille-douce pour l’impression de ses timbres. Ceux-ci représentent des sujets de plus en plus variés : le Palais, le Rocher de Monaco, ou encore le Pont Sainte-Dévote.

L'ÉVOLUTION DANS LA PHILATÉLIE MONÉGASQUE - 1978

Hyacinthe CHIAVASSA
Résumé

Les premiers timbres-poste spécifiquement monégasques sont émis en 1885. À l’effigie du prince Charles III, ils sont imprimés en typographie et certaines valeurs comportent déjà deux couleurs. En 1922, Monaco est l’un des premiers pays à adopter la taille-douce pour l’impression de ses timbres. Ceux-ci représentent des sujets de plus en plus variés : le Palais, le Rocher de Monaco, ou encore le Pont Sainte-Dévote.

LES GRIMALDI FACE AUX LIMITATIONS DE LA CAPACITÉ HÉRALDIQUE EN FRANCE

Article du Numéro 2 - 1978 - LES GRIMALDI FACE AUX LIMITATIONS DE LA CAPACITÉ HÉRALDIQUE EN FRANCE

Après un rappel de l’histoire des différentes branches de la famille Grimaldi, l’auteur évoque les limitations autoritaires de la capacité héraldique en France, sous le règne de Louis XIV et pendant le Premier Empire, et leurs répercussions sur les membres des différents rameaux Grimaldi.

LES GRIMALDI FACE AUX LIMITATIONS DE LA CAPACITÉ HÉRALDIQUE EN FRANCE - 1978

Pierre-Jean CIAUDO
Résumé

Après un rappel de l’histoire des différentes branches de la famille Grimaldi, l’auteur évoque les limitations autoritaires de la capacité héraldique en France, sous le règne de Louis XIV et pendant le Premier Empire et leurs répercussions sur les membres des différents rameaux Grimaldi.

LES IDÉES NOUVELLES À MONACO AU SIÈCLE DES LUMIÈRES

Article du Numéro 2 - 1978 - LES IDÉES NOUVELLES À MONACO AU SIÈCLE DES LUMIÈRES

Alain Cudraz brosse un portrait de la Principauté au XVIIIe siècle et notamment sous le long règne du prince Honoré III. Plusieurs aspects du Monaco de l’époque, superficie, population, administration, pensée économique princière, économie agricole, dispositions commerciales, arts, spectacles, fêtes, imprimerie, sont étudiés par l’auteur et mis en relation avec le contexte de l’Europe des Lumières.

LES IDÉES NOUVELLES À MONACO AU SIÈCLE DES LUMIÈRES - 1978

Alain CUDRAZ
Résumé

Alain Cudraz brosse un portrait de la Principauté au XVIIIe siècle et notamment sous le long règne du prince Honoré III. Plusieurs aspects du Monaco de l’époque, superficie, population, administration, pensée économique princière, économie agricole, dispositions commerciales, arts, spectacles, fêtes, imprimerie, sont étudiés par l’auteur et mis en relation avec le contexte de l’Europe des Lumières.

DOCUMENTS D'ARCHIVES : UNE CORRESPONDANCE MUSICALE AU XVIII<sup>e</sup> SIÈCLE

Article du Numéro 2 - 1978 - DOCUMENTS D'ARCHIVES : UNE CORRESPONDANCE MUSICALE AU XVIIIe SIÈCLE

Grand amateur d’art, le prince Antoine Ier a suivi de très près l’évolution de la littérature, de la peinture, et surtout de la musique, son domaine de prédilection. De 1721 à 1730, il entretient une correspondance régulière avec son représentant à Paris, l’Auditeur Général Dominique Bernardony, ou avec Le Page, secrétaire de ce dernier. Cette correspondance, dont les registres des minutes sont conservés aux Archives du Palais princier, nous renseigne sur la quête permanente du prince des dernières publications et œuvres, tant religieuses que profanes, qui s’impriment à Paris. L’article présente une sélection d’extraits de très nombreuses missives de 1729, relatives à la musique.

DOCUMENTS D'ARCHIVES : UNE CORRESPONDANCE MUSICALE AU XVIIIe SIÈCLE - 1978

Georges FAVRE
Résumé

Grand amateur d’art, le prince Antoine Ier a suivi de très près l’évolution de la littérature, de la peinture, et surtout de la musique, son domaine de prédilection. De 1721 à 1730, il entretient une correspondance régulière avec son représentant à Paris, l’Auditeur Général Dominique Bernardony, ou avec Le Page, secrétaire de ce dernier. Cette correspondance, dont les registres des minutes sont conservés aux Archives du Palais princier, nous renseigne sur la quête permanente du prince des dernières publications et œuvres, tant religieuses que profanes, qui s’impriment à Paris. L’article présente une sélection d’extraits de très nombreuses missives de 1729, relatives à la musique.

AUGUSTIN GRIMALDI TÉMOIN ET ACTEUR DE L'HISTOIRE MÉDITERRANÉENNE À L'ÉPOQUE DE CHARLES QUINT

Article du Numéro 2 - 1978 - AUGUSTIN GRIMALDI TÉMOIN ET ACTEUR DE L'HISTOIRE MÉDITERRANÉENNE À L'ÉPOQUE DE CHARLES QUINT

Augustin Grimaldi se destine à la carrière ecclésiastique. En 1501, après ses études, il se trouve investi de l’une des plus anciennes et des plus puissantes abbayes de Provence ; l’abbaye de Lérins. Il est nommé évêque de Grasse en 1505 à la mort de son oncle. Après l’assassinat de son frère Lucien Grimaldi, seigneur de Monaco, en 1523, Augustin est appelé à assurer les fonctions de seigneur de Monaco à titre viager. Il manœuvre notamment à la conclusion d’une alliance de Monaco avec Charles Quint en 1524, avec le traité de Burgos.

AUGUSTIN GRIMALDI TÉMOIN ET ACTEUR DE L'HISTOIRE MÉDITERRANÉENNE À L'ÉPOQUE DE CHARLES QUINT - 1978

Georges GRINDA
Résumé

Cadet d’un rameau de Grimaldi d’Antibes et Cagnes, Augustin Grimaldi se destine à la carrière ecclésiastique. En 1501, après ses études, il se trouve investi de l’une des plus anciennes et des plus puissantes abbayes de Provence ; l’abbaye de Lérins. Il est nommé évêque de Grasse en 1505 à la mort de son oncle. Après l’assassinat de son frère Lucien Grimaldi, seigneur de Monaco, en 1523, Augustin est appelé à assurer les fonctions de seigneur de Monaco à titre viager. Il manœuvre notamment à la conclusion d’une alliance de Monaco avec Charles Quint en 1524, avec le traité de Burgos.

LES MONNAIES D'HONORÉ V À MARSEILLE (1837-1838)

Article du Numéro 2 - 1978 - LES MONNAIES D'HONORÉ V À MARSEILLE (1837-1838)

L’article présente 9 documents authentiques donnant idée de la confusion et des remous que provoque l’apparition dans le commerce marseillais, en 1837, d’une grande quantité de sous et décimes neufs, monnaies de cuivre frappés à Hôtel des Monnaies de Monaco, et dont la circulation hors de la principauté pose problème pour des raisons politiques.

LES MONNAIES D'HONORÉ V À MARSEILLE (1837-1838) - 1978

E.-J. LETALLEC
Résumé

L’article présente 9 documents authentiques donnant idée de la confusion et des remous que provoque l’apparition dans le commerce marseillais, en 1837, d’une grande quantité de sous et décimes neufs, monnaies de cuivre frappés à Hôtel des Monnaies de Monaco, et dont la circulation hors de la principauté pose problème pour des raisons politiques.

GUILLAUME APOLLINAIRE ET MONACO

Article du Numéro 2 - 1978 - GUILLAUME APOLLINAIRE ET MONACO

Entre 1887 et 1895, Apollinaire passe une partie de son enfant à Monaco. Bien qu’il n’y fasse pas référence dans son œuvre, ou une seule fois de façon très incidente, les années monégasques ont eu une importance certaine dans le parcours du poète ; elles correspondent à ses années de formation. Selon Thérèse Romeo, Monaco, son casino et surtout son collège Saint-Charles, ont façonné la sensibilité de Guillaume Apollinaire.

GUILLAUME APOLLINAIRE ET MONACO - 1978

Thérèse ROMEO
Résumé

Entre 1887 et 1895, Apollinaire passe une partie de son enfant à Monaco. Bien qu’il n’y fasse pas référence dans son œuvre, ou une seule fois de façon très incidente, les années monégasques ont eu une importance certaine dans le parcours du poète ; elles correspondent à ses années de formation. Selon Thérèse Romeo, Monaco, son casino et surtout son collège Saint Charles, ont façonné la sensibilité de Guillaume Apollinaire.